Plein écran
© AFP

L’ex-président de l’UEFA Lennart Johansson est décédé à 89 ans

Ancien président de l'UEFA, l'Union européenne de football, de 1990 à 2007, le Suédois Lennart Johansson est décédé à l'âge de 89 ans, a annoncé mercredi la fédération suédoise de football.

A l'origine la création de la Ligue des Champions en 1992, Lennart Johansson est le 5e président de l'UEFA et celui dont le mandat aura été jusqu'ici le plus long.
"Le football suédois est en deuil. Lennart Johansson est mort. Il s'est endormi dans la soirée du 4 juin à la suite d'une courte maladie, à 89 ans", a annoncé la fédération suédoise dans un communiqué.

Candidat encore à sa propre succession à la tête de l'UEFA, au congrès de Düsseldorf en janvier 2007, Lennart Johansson y avait été battu à l'issue d'un vote serré (27 votes contre 23) par Michel Platini. Le Français l'avait nommé alors président honoraire de l'UEFA.

L’UEFA et la FIFA saluent sa mémoire

 “C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre ancien Président, Lennart Johansson”, a communiqué l’UEFA. “Nos pensées et nos condoléances aux amis, à la famille et à l’ensemble du monde du football. C’est une perte énorme. C’était un amoureux et un serviteur dévoué du football, qui a mis sa passion au cœur de sa vie. On se souviendra toujours de lui comme d’un leader visionnaire et de l’architecte de l’UEFA Champions League. Le monde du football lui sera toujours reconnaissant pour tout ce qu’il a accompli pour le beau jeu “.

Une minute de silence a été respectée aussi au Congrès de la FIFA, l’instance internationale, à Paris. Le 69e Congrès au cours duquel le président de la FIFA Gianni Infantino doit être réélu pour un deuxième mandat, s’est ouvert mercredi.

  1. Les supporters racistes et homophobes devront suivre un cours

    Les supporters racistes et homophobes devront suivre un cours

    Les supporters de foot qui font des commentaires racistes ou homophobes doivent être immédiatement interdits de stade. Ils ne pourront réintégrer la tribune qu'après avoir suivi un cours. Il s'agit d'une des mesures prises par la Pro League, qui regroupe les 24 clubs professionnels belges, afin de lutter contre les chants discriminants et offensants, écrivent mardi les journaux du groupe Mediahuis. La Pro League tient en outre les clubs responsables du comportement de leurs fans.