Plein écran
Pelé © AP

La légende du football Pelé dans un état dépressif selon son fils

La légende brésilienne du football, Pelé, qui devrait fêter ses 80 ans le 23 octobre prochain, souffre d'un état dépressif, a révélé son fils Edinho dans une interview à GloboEsportes.com, lundi au Brésil. L'état de santé de Edson Arantes do Nascimento, triple vainqueur de la Coupe du monde, est à l'origine de son état dépressif. 

Pelé a dû se faire placer une hanche artificielle et éprouve des problèmes pour se rétablir. Il ne peut plus se déplacer qu'en déambulateur ou en fauteuil roulant.  "Il est embarrassé, il ne veut pas sortir, être vu, ou faire pratiquement tout ce qui implique de quitter la maison", a précisé son fils. "Il est très renfermé, solitaire."

Cet été on fêtera le 50e anniversaire de la victoire du Brésil à la Coupe du monde 1970 au Mexique, jugée par beaucoup comme la plus belle de l'histoire et le Brésil, emmené par Pelé, comme la meilleure équipe lauréate d'un Mondial. 

  1. Tottenham décevant et surpris, Leipzig impressionne
    Play

    Tottenham décevant et surpris, Leipzig impression­ne

    Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool, et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Toby Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.
  2. L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts
    Play

    L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts

    Des quatre équipes qui se sont imposées cette semaine en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l’Atalanta est celle qui s’est rapprochée le plus des quarts de finale. Les Italiens, sans Timothy Castagne, resté sur le banc, ont servi atomisé Valence, mercredi soir, à San Siro. Bonne surprise de ce cru 2019-2020, l’Atalanta, qui dispute la toute première Ligue des Champions de son histoire, est bien parti pour prolonger le rêve. À moins d’une remontada espagnole, le 10 mars prochain?