Plein écran
Photo d'illustration. © Photo News

Le salut militaire sera sanctionné en Allemagne par les Fédérations régionales

Les joueurs de football amateurs qui feraient en Allemagne, comme les internationaux turcs, le salut militaire sur le terrain feraient l'objet de "sanctions", ont prévenu mardi plusieurs responsables régionaux.

"Les insultes et les provocations n'ont pas leur place sur et hors du terrain et ne seront pas tolérées", a mis en garde Günter Distelrath, président de la Fédération d'Allemagne du Nord de football (NFV), auprès du SID, filiale sportive de l'AFP. "Chaque cas individuel sera porté devant le tribunal du sport", a de son côté prévenu la Fédération bavaroise de football (BFV).

Ces avertissements interviennent après que les joueurs de la sélection turque eurent, lors de leurs deux derniers matches contre l'Albanie et la France, effectué le salut militaire après avoir marqué un but puis après le coup de sifflet final. Ces saluts ont été interprétés comme un soutien apporté à l'offensive turque contre les Kurdes dans le nord de la Syrie.

2,5 millions de personnes d’origine turque

Dans la zone bavaroise, des joueurs ont eux aussi effectué de tels saluts le week-end dernier au cours d'au moins deux rencontres après avoir marqué des buts. "Les joueurs qui abusent du football pour des provocations à motivation politique peuvent se rendre coupables de discrimination selon le règlement et doivent s'attendre à des sanctions sévères", selon cette fédération régionale.

Même préoccupation dans le Nord-est du pays, dont la fédération, la NOFV, menace de prendre des mesures contre d'éventuels imitateurs de ces saluts. Quelque 2,5 millions personnes d'origine ou de nationalité turque vivent en Allemagne. La communauté kurde compte, elle, environ un million de personnes.

Une montée des tensions entre ces deux communautés, qui serait ravivée par l'offensive turque en cours, est redoutée en Allemagne. Lundi, des heurts ont opposé à Herne (Ouest) des Kurdes et des Turcs, faisant cinq blessés légers, dont un policier.