Plein écran
© epa

"Les montres? Moi, je ne rends pas les cadeaux"

Michel Platini, président de l'UEFA, s'est déclaré vendredi "surpris du fonctionnement de la FIFA" dans l'affaire des montres de luxe.

"Dans cette affaire, je suis surpris", a déclaré Platini. "Premièrement, je suis surpris du montant de la valeur de la montre. Et ensuite, je suis surpris du communiqué de la FIFA: si le comité d'éthique n'était pas content, il devait nous le dire il y a quatre mois au Brésil quand on a reçu ces montres. Mais, là, c'est uniquement après un article dans la presse anglaise qu'on nous dit par communiqué: "C'est tout de suite qu'il faut rendre les montres". Je n'aime pas la formulation de la FIFA et je suis surpris de son fonctionnement". "Je n'ai pas été élevé comme ça, dans mon éducation, moi les cadeaux je ne les rends pas, je vais demander la valeur exacte de la montre, et je vais donner la valeur de cette montre à une association, je vous dirai à qui je donnerai cet argent..."

La Chambre d'investigation du Comité éthique de la FIFA a donné jeudi jusqu'au 24 octobre à plusieurs officiels pour restituer des montres de luxe offertes par la Fédération brésilienne en marge du Congrès de la Fédération internationale en juin.