Plein écran
De Bruyne en Platini. © VTM/Photo News

Platini recadre De Bruyne: “Qu’il aille se plaindre aux hommes politiques de son pays”

Ancien président de l’UEFA et à l’origine de la réforme de l’Euro, Michel Platini a peu goûté à la sortie médiatique de Kevin De Bruyne qui avait ouvertement critiqué le nouveau format du tournoi. Le Diable Rouge avait notamment évoqué une “falsification de la compétition”. 

Pas (beaucoup) de suspense. Le Pays de Galles ou la Finlande, voilà la seule réponse attendue par les Diables ce samedi soir à Bucarest à l’occasion du tirage au sort de l’Euro 2020. La Belgique est déjà assurée de figurer dans le groupe B aux côtés de la Russie et du Danemark. Pour rappel, les douze pays-hôtes sont préalablement assignés à certains groupes s’ils se qualifient, et des restrictions empêchent certaines nations de s’affronter pour raisons politiques ou diplomatiques. 

“Les Belges n’avaient qu’à construire leur nouveau stade”

“Ça retire tout le plaisir d’un tirage au sort”, avait assuré Kevin De Bruyne après le dernier match de qualification face à Chypre. “Pour moi il s’agit d’une sorte de falsification de la compétition (...) “Un scandale, honnêtement.”

Implicitement visé, Michel Platini a peu apprécié les propos de KDB et lui a répondu dans un long entretien accordé au quotidien L’Équipe. “Je suis à l’origine du concept de l’Euro 2020, j’ai participé au choix des villes, mais le tirage au sort, ce n’est pas moi (...) Si les Belges voulaient jouer à la maison, ils n’avaient qu’à construire leur nouveau stade à temps! Bruxelles devait accueillir des matches, et il a fallu les réattribuer à Londres. Que De Bruyne aille se plaindre auprès des hommes politiques de son pays!”

  1. EN DIRECT: Anderlecht joue gros face à Charleroi

    EN DIRECT: Anderlecht joue gros face à Charleroi

    L’affiche de cette 18e journée est prévue sur le coup de 18h au Lotto Park avec un Anderlecht - Charleroi très attendu. Les Zèbres - 4es avec 31 points et 16 matches disputés - sont l’équipe en forme du moment. Les hommes de Karim Belhocine ont en effet remporté six de leurs sept derniers duels. La dernière défaite des Carolos remonte au 4 octobre dernier... face à Anderlecht (1-2). Les Bruxellois n’arrivent pas à trouver la stabilité nécessaire pour être sereins, et sortent d’une bien mauvaise prestation à Ostende (3-2) dimanche dernier. Une victoire est donc essentielle pour les Mauves, 11es avec 21 unités.
  2. EN DIRECT: Carcela expulsé à son tour, le Standard termine à neuf (2-1)

    EN DIRECT: Carcela expulsé à son tour, le Standard termine à neuf (2-1)

    Cette journée de dimanche bien wallonne s’ouvrira avec un Mouscron - Standard intrigant. Les Rouches ont facilement battu Rebecq 3-0 en Coupe mercredi, mais sortent de deux victoires poussives à Eupen (1-2) et contre le Cercle de Bruges (2-1). Le déplacement au Canonnier n’est pas des plus faciles de la saison, même si les Hurlus sont loin d’être dans une bonne passe avec une seule victoire (3-1 contre l’Antwerp) sur les dix derniers matches de Pro League.
  3. Insatiable Lionel Messi: un nouveau triplé pour le Ballon d’Or
    Play

    Insatiable Lionel Messi: un nouveau triplé pour le Ballon d’Or

    Après des débuts hésitants en championnat, le Barça et le Real ont trouvé leur rythme de croisière. Quelques heures après la victoire du Real, le Barça a répondu en étrillant Majorque avec, une fois de plus, un immense Lionel Messi à la baguette. Auteur d’un triplé, cinq jours après avoir reçu le sixième Ballon d’Or de sa carrière, l’Argentin a tiré le Barça vers le haut. Les Blaugrana et les Merengue partagent donc toujours la tête de la Liga avec le même nombre de points.