Plein écran
© Instagram Romelu Lukaku

Romelu Lukaku: “Il a fallu attendre qu’un joueur de la Juve soit positif pour que le foot s’arrête”

Les fans de foot ont temporairement déserté les écrans de télévision. Pour assouvir leur passion, direction Instagram. Comme de nombreuses autres personnalités, Romelu Lukaku et Thierry Henry se sont livrés au jeu des confidences en direct sur le réseau social. Au programme, l’hypothétique fin de saison et un coup d’œil dans le rétro avec le passage du Français chez les Diables. Entre autres. 

À défaut de s’exprimer ballon au pied, de nombreux footballeurs prennent la parole sur les réseaux sociaux en ces temps de confinement. Sur le compte Instagram officiel de “Puma football”, Romelu Lukaku et Thierry Henry ont évidemment évoqué leurs souvenirs partagés en équipe nationale.  

“Je me sentais bien en Belgique”, confie l’ancien adjoint de Roberto Martinez. “Le niveau des attaquants était particulièrement élevé”, embraie Lukaku. “Quelle concurrence! Tout le monde a évolué à un haut niveau grâce à toi. Nous voulions toujours nous surpasser, donner le meilleur. Et quand tu participais aux séances avec nous, c'était difficile de voir que tu étais retraité.” 

“Un monde égoïste”

Autre sujet inévitable, la trêve forcée liée à la pandémie du coronavirus et l’issue incertaine des différentes grandes compétitions européennes. “Pourquoi certains veulent absolument jouer alors qu’il y a des gens dans le monde qui risquent leur vie? Pour cela (NDLR: Romelu frotte ses doigts pour mimer l’argent). Nous vivons dans un monde égoïste. Déjà, il a fallu qu’un joueur de la Juventus soit testé positif pour mettre tout le monde en quarantaine. Pourtant le football devrait montrer l’exemple. Pas question de jouer tant que la santé des gens n’est pas assurée. Le football me manque, mais la santé prime sur tout le reste.”

L'ancien Anderlechtois est également revenu sur ses premiers mois à l’Inter et sur sa progression. “Marquer est toujours une drogue, mais j’aime aussi délivrer des assists désormais. Conte est exigeant. Il nous montre des vidéos qui prouvent que l’on ne fait pas toujours les bons choix. Des phases où l’on aurait dû passer plutôt que tirer. Il insiste sur le fait que les grands joueurs donnent aussi des passes décisives. On apprend de nos erreurs.” Thierry Henry assure avoir particulièrement apprécié l’assist délivré par Big Rom sur la pelouse du Slavia Prague. “Cette passe décisive de l’extérieur, c'était la classe mondiale.” 

  1. Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    L'Antwerp a affirmé mercredi soir, par voie de communiqué, avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de concurrence et de l'UEFA, pointant "l'existence de conflits d'intérêts structurels dans le football belge", faisant notamment état du rôle de Mehdi Bayat, président de l'Union belge et administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Une double casquette qui ne plaît pas à Luciano D’Onofrio, directeur sportif de l’Antwerp. Ce dernier avait déjà allumé Bayat dans la presse belge récemment.