Plein écran
Sacré champion du monde pour la sixième fois, Lewis Hamilton n’est plus qu’à un titre du record absolu de Michael Schumacher. © AFP

Au “septième ciel”, Hamilton ne pense pas au record de Schumacher

"Cela a été une année difficile pour notre équipe", Mercedes, a souligné dimanche Lewis Hamilton, couronné champion du monde pour la sixième fois de sa carrière, rendant notamment hommage à Niki Lauda, décédé cette année.

Le triple champion du monde autrichien (1975, 1977, 1984) était directeur non-exécutif de l'équipe allemande jusqu'à son décès en mai dernier à 70 ans. Hamilton a, à de nombreuses reprises, affirmé qu'il avait joué un rôle clé pour l'amener de chez McLaren, où il a gagné son premier titre en 2008, à Mercedes pour qui il a remporté les cinq autres.

Plein écran
Dix victoires pour Hamilton, quatre pour Bottas: Mercedes a marché sur la concurrence cette saison. © AFP

“Encore des choses à apprendre”

"Cela prend longtemps pour dominer un sujet et j'ai l'impression que j'ai encore des choses à apprendre", a affirmé dimanche le champion britannique de 34 ans, qui, bien que couronné, n'a pas remporté le GP des Etats-Unis, gagné par son coéquipier Valtteri Bottas. "Valtteri a fait un excellent boulot aujourd'hui et a fait une grande saison", a-t-il dit, rendant hommage au Finlandais qui était encore le seul à pouvoir l'empêcher de remporter un 6e titre avant le GP des Etats-Unis à Austin (Texas). 

“Le record de Schumacher n’est pas un objectif”

Hamilton a remporté jusqu'ici cette saison 10 courses et Bottas 4 alors qu'il reste encore deux épreuves à courir.
A 34 ans, il n'est plus qu'à un titre derrière le recordman absolu, l'Allemand Michael Scumacher (7 couronnes), mais un devant l'Argentin Juan Manuel Fangio (5), gloire des années 1950 qui avait aussi remporté plusieurs d'entre-eux pour Mercedes. "J'ai toujours dit que d'atteindre le record de Michael n'est pas un objectif. Je ne suis pas versé dans les records et ce genre de choses. J'ai longtemps pensé que c'était très loin et maintenant, même si c'est très proche, cela me semble toujours très loin", a-t-il déclaré. "Je ne vais pas y penser maintenant et je veux profiter de l'instant car on ne sait jamais ce qui se passe demain", a confié le sextuple champion.

Plein écran
© Photo News
  1. Au Brésil, Verstappen  signe la deuxième pole de sa carrière

    Au Brésil, Verstappen signe la deuxième pole de sa carrière

    Auteur du meilleur temps des Q1 et Q2, Max Verstappen a également été le plus rapide dans la 3e partie des qualifications (Q3) du Grand Prix du Brésil de Formule 1, 20e des 21 épreuves du championnat du monde 2019, samedi à Sao Paulo. Au volant de sa Red Bull, le Néerlandais a réussi la pole en 1:07.508 sur le circuit d'Interlagos. Il s'agit de la 2e pole de sa carrière après celle réalisée cette saison en Hongrie.
  2. Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    La Formule 1 a annoncé mardi un plan "à effet immédiat" pour réduire à zéro ses émissions de CO2 d'ici à 2030 et organiser des événements plus respectueux de l'environnement d'ici à 2025. "Cette initiative inclut les monoplaces, les activités en piste ainsi que le reste des opérations liées au sport", précise dans un communiqué la F1, dont le plan implique la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les promoteurs des Grands Prix, les équipes ou encore les sponsors.