Plein écran
© ap

Bolsonaro annonce un changement majeur pour le GP du Brésil de F1

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé mercredi que le Grand Prix du Brésil de Formule 1 aurait lieu à Rio de Janeiro à partir de 2020, et non plus à Sao Paulo, qui accueille la course depuis 1990.

"Un nouvel autodrome va être bâti, la construction durera de six à sept mois et le Grand Prix du Brésil aura lieu à Rio de Janeiro l'année prochaine", a affirmé le chef de l'Etat, lors d'une cérémonie militaire à Rio, sans préciser la date de début des travaux.

"À Sao Paulo, il y avait une participation publique (de la municipalité, ndlr), avec une dette énorme, le maintien de la F1 là-bas n'était plus viable, donc ils se sont tournés vers Rio", a ajouté Jair Bolsonaro.

Le président a signé mercredi un mémorandum d'accord pour la construction du nouvel autodrome dans la zone militaire de Deodoro (ouest), qui avait déjà accueilli une partie des installations des JO 2016, notamment pour l'équitation et le slalom en canoë-kayak.

"Sans argent public"
M. Bolsonaro a promis que l'autodrome serait construit "sans argent public" et que "7.000 emplois directs et indirects" seraient créés.

Le Grand Prix du Brésil a eu lieu à Rio de Janeiro en 1979, ainsi que de 1981 à 1989, avant de revenir au circuit d'Interlagos, à Sao Paulo, où avaient déjà été réalisées les premières éditions, à partir de 1972.

L'autodrome d'Interlagos est actuellement géré par la Mairie de Sao Paulo, qui tente de boucler sa privatisation depuis des années.

D'après la presse brésilienne, des dirigeants de Liberty Media, propriétaire de la F1 depuis janvier 2017, se sont rendus à Rio en novembre dernier pour discuter avec les autorités locales d'un éventuel transfert de l'épreuve de Sao Paulo vers la "Ville merveilleuse".

  1. Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé
    MISE À JOUR

    Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé

    Max Verstappen a décroché la victoire à l’issue d’un Grand Prix du Brésil de Formule 1 très animé, dimanche à Sao Paulo. Au terme des 71 tours des 4,307 km du circuit d’Interlagos de ce 20e des 21 rendez-vous du championnat du monde 2019, le Néerlandais au volant de la Red Bull-Honda) a décroché à 22 ans son 8e succès en F1, et le 3e en 2019 après l’Autriche et l’Allemagne. Lewis Hamilton, pénalisé, recule de la 3e à la 7e place, Carlos Sainz sur son 1er podium.
  2. Au Brésil, Verstappen  signe la deuxième pole de sa carrière

    Au Brésil, Verstappen signe la deuxième pole de sa carrière

    Auteur du meilleur temps des Q1 et Q2, Max Verstappen a également été le plus rapide dans la 3e partie des qualifications (Q3) du Grand Prix du Brésil de Formule 1, 20e des 21 épreuves du championnat du monde 2019, samedi à Sao Paulo. Au volant de sa Red Bull, le Néerlandais a réussi la pole en 1:07.508 sur le circuit d'Interlagos. Il s'agit de la 2e pole de sa carrière après celle réalisée cette saison en Hongrie.
  3. Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    La Formule 1 a annoncé mardi un plan "à effet immédiat" pour réduire à zéro ses émissions de CO2 d'ici à 2030 et organiser des événements plus respectueux de l'environnement d'ici à 2025. "Cette initiative inclut les monoplaces, les activités en piste ainsi que le reste des opérations liées au sport", précise dans un communiqué la F1, dont le plan implique la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les promoteurs des Grands Prix, les équipes ou encore les sponsors.