Plein écran
Capture d'écran. © Instagram

Correa donne de ses nouvelles après le tragique accident de Spa

Le pilote de Formule 2 Juan Manuel Correa, impliqué dans l'accident fatal au Français Anthoine Hubert en août à Spa-Francorchamps, doit encore subir une opération lundi prochain à Londres avant d'entamer une convalescence "qui devrait durer de dix mois à un an". C'est ce que l'Américain a expliqué dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans laquelle il prend la parole pour la première fois depuis le tragique accident et présente "ses condoléances les plus sincères" à la famille d'Anthoine Hubert. 

"L'annonce a été un choc. On ne pense jamais que quelque chose comme ça puisse se produire jusqu'à ce que cela arrive", a confié Correa au sujet de la mort d'Hubert.

Le pilote de 20 ans a subi fin septembre une opération à la jambe droite de 17 heures. "Le chemin du rétablissement sera encore long", a-t-il déclaré. "Je ne sais toujours pas si je vais revenir un jour à 100%, mais je suis très reconnaissant d'être en vie. Je suis très reconnaissant envers les personnes qui m'ont accompagné ces cinq dernières semaines.”

"Une autre opération est prévue lundi prochain. Cela devrait être la dernière ici à Londres", a ajouté le jeune pilote. "Après, début novembre, je vais me rendre à Miami pour voir ma famille et commencer ma convalescence, qui devrait durer, selon les médecins, de dix mois à un an. Je ne sais pas dans quel état est mon pied, car il est bloqué par un cadre en métal et je ne peux pas le bouger." 

Le 31 août, la monoplace de l'Américain a percuté de plein fouet celle d'Hubert à Spa-Francorchamps. Correa avait été immédiatement opéré en Belgique de fractures aux jambes et d'une blessure moins grave à la colonne vertébrale. Une semaine après l'accident, il avait été transféré en Angleterre et placé dans un coma artificiel et sous assistance respiratoire. Il a été extrait du coma le 21 septembre.

  1. Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé
    MISE À JOUR

    Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé

    Max Verstappen a décroché la victoire à l’issue d’un Grand Prix du Brésil de Formule 1 très animé, dimanche à Sao Paulo. Au terme des 71 tours des 4,307 km du circuit d’Interlagos de ce 20e des 21 rendez-vous du championnat du monde 2019, le Néerlandais au volant de la Red Bull-Honda) a décroché à 22 ans son 8e succès en F1, et le 3e en 2019 après l’Autriche et l’Allemagne. Lewis Hamilton, pénalisé, recule de la 3e à la 7e place, Carlos Sainz sur son 1er podium.
  2. Au Brésil, Verstappen  signe la deuxième pole de sa carrière

    Au Brésil, Verstappen signe la deuxième pole de sa carrière

    Auteur du meilleur temps des Q1 et Q2, Max Verstappen a également été le plus rapide dans la 3e partie des qualifications (Q3) du Grand Prix du Brésil de Formule 1, 20e des 21 épreuves du championnat du monde 2019, samedi à Sao Paulo. Au volant de sa Red Bull, le Néerlandais a réussi la pole en 1:07.508 sur le circuit d'Interlagos. Il s'agit de la 2e pole de sa carrière après celle réalisée cette saison en Hongrie.
  3. Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    La Formule 1 a annoncé mardi un plan "à effet immédiat" pour réduire à zéro ses émissions de CO2 d'ici à 2030 et organiser des événements plus respectueux de l'environnement d'ici à 2025. "Cette initiative inclut les monoplaces, les activités en piste ainsi que le reste des opérations liées au sport", précise dans un communiqué la F1, dont le plan implique la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les promoteurs des Grands Prix, les équipes ou encore les sponsors.