Plein écran
Lewis Hamilton © Photo News

Et si Lewis Hamilton rejoignait Ferrari en 2021?

Le champion du monde Lewis Hamilton a conclu en beauté sa saison 2019 de Formule 1 en remportant le Grand Prix d’Abou Dhabi ce week-end. À un an de la fin de son contrat, les rumeurs vont bon train quant à l’avenir du Britannique de Mercedes. Un départ vers Ferrari est évoqué…

“Ce qui se passe derrière des portes closes est par nature privé mais cela fait de nombreuses années que je n’ai pas envisagé d’autres options que Mercedes. Nous avons tracé tout droit notre route et, pour être franc, je pense que nous sommes toujours sur cette voie et qu’il n’y a pas grand-chose qui puisse changer cela.”

En conférence de presse après son triomphe à Abou Dhabi, Lewis Hamilton a tenu à démentir les nombreuses rumeurs qui l’envoient chez Ferrari, à l’issue de son contrat en 2021. Son avenir pourrait cependant être lié à celui de Toto Wolff, le patron de l’écurie allemande. En cas de départ de l’Autrichien, Hamilton pourrait l’imiter. “Je sais que Toto examine aussi les options en ce qui concerne son avenir. J’attends donc de voir ce qu’il fait”, a reconnu le pilote de 34 ans.

Le Britannique s’est montré de plus en plus évasif au fil de la conférence. “Ce que je veux, c’est continuer à gagner. Je veux pouvoir continuer à me battre avec ces gars (Verstappen et Leclerc) aussi. Je ne peux pas vraiment vous dire plus sur ce qui arrivera à l’avenir”, a-t-il ajouté.

Citation

Le fait qu’il soit libre en 2021 ne peut que nous rendre heureux

Le patron de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto

“Lewis Hamilton a 75% de chance de rester à Mercedes, selon mes estimations. Mais il y a toujours 25% sur lesquels nous n’avons aucun contrôle”, a réagi Wolff. Quelle meilleure écurie que Ferrari pour continuer de gagner, si Hamilton décide de quitter Mercedes? La Gazzetta dello Sport en fait d’ailleurs sa Une, ce lundi: “Hamilton-Ferrari, contact établi!”

Selon le média italien, les discussions entre les deux parties ont commencé en 2017 et n’ont jamais été rompues. Hamilton aurait rencontré le patron de Fiat, John Elkann, à deux reprises en 2019. Autant dire que la porte est entrouverte. Nouveau signal: le patron de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a encensé Hamilton avant le début du week-end à Abou Dhabi.

“Lewis est un pilote exceptionnel. Le fait qu’il soit libre en 2021 ne peut que nous rendre heureux. Mais il est encore trop tôt pour prendre une décision”, a-t-il lancé. La réponse pleine de sarcasme de Lewis Hamilton: “C’est la première fois que je reçois un compliment de Ferrari en treize ans. Merci, j’accepte le compliment. J’ai toujours apprécié cette équipe, mais ça ne veut pas dire qu’on discute”, a-t-il répondu. Le feuilleton ne fait que commencer…

Plein écran
Lewis Hamilton et Toto Wolff © Photo News