Plein écran
© AP

Hamilton en pole pour le dernier GP de la saison

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a signé la pole position pour le Grand Prix d'Abou Dhabi de Formule 1, 21e et dernier rendez-vous de la saison, à l'issue de la séance de qualifications samedi sur le circuit de Yas Marina aux Emirats Arabes Unis.

C'est la 88e pole de la carrière du champion du monde, à une longueur du record de l'Allemand Michael Schumacher, et la 5e de sa saison. Hamilton, six fois champion du monde, était resté pour la première fois depuis qu'il est chez Mercedes sans pole lors des neuf derniers grands prix, depuis le GP d'Allemagne fin juillet. Il signe le record de la piste en 1:34.779. C'est aussi la 111e pole pour Mercedes.

"Ça fait longtemps que j'essayais de retrouver la pole", a commenté Lewis Hamilton. "Nous avons travaillé très dur et les autres pilotes se sont également très bien débrouillés les samedis. Mais nous n'arrêtons jamais de travailler, nous n'abandonnons jamais et nous sommes toujours à la recherche de ces millisecondes supplémentaires.”

Verstappen en première ligne

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) sera en première ligne aussi, avec le troisième chrono de ces qualifications, car si Valterri Bottas (Mercedes) a signé le deuxième temps, il savait déjà qu'il partira en fin de grille pour un remplacement de moteur sur sa Mercedes, au-delà du quota autorisé par saison, à la suite d'une panne au Brésil mi-novembre.. 

La deuxième ligne sur la grille de départ sera composée du Français Charles Leclercq (Ferrari) et l'Allemand Sébastien Vettel (Ferrari), la troisième par l'autre Red Bull du Thaïlandais Alexander Albon et la McLaren du Britannique Lando Norris.

A noter également la neuvième place sur la grille pour l'Allemand Nico Hülkenberg (Renault) et l'avant-dernière pour le Polonais Robert Kubica (Williams), pour ce qui ce pourrait être les derniers départs en F1, ceux-ci ne disposant pas de volants l'an prochain.

Le départ du Grand Prix est fixé à 14h10 dimanche pour 55 tours de circuit (5,554 km) ou deux heures de course.

  1. Red Bull a envisagé une contamination volontaire de Max  Verstappen
    Coronavirus

    Red Bull a envisagé une contamina­ti­on volontaire de Max Verstappen

    L'écurie de Formule 1 Red Bull a pensé un moment à l'idée de contaminer délibérément au coronavirus Max Verstappen et ses autres coureurs sous contrat. L'idée était que les pilotes, des hommes jeunes et en bonne santé pour qui le virus ne représenterait en principe aucun danger, soient immunisés. Ils ne risqueraient donc plus d'être infectés si la saison de Formule 1 reprend, selon l'écurie Red Bull.