Plein écran
© Photo News

Intempéries aux 24 Heures de Spa: la course a repris

Les 24 Heures de Spa-Francorchamps automobiles arrêtées par un drapeau rouge à 6h du matin en raison des conditions météorologiques très défavorables ne repartiront pas avant 11h30 avaient annoncé les organisateurs sur leur site officiel. La course a finalement repris pour les cinq dernières heures.

La pluie abondante, provoquant de l’aquaplanage en ligne droite, a conduit les organisateurs à interrompre leur épreuve afin de préserver la sécurité des pilotes.

Plus que 5 heures de course

Après l’arrêt de la course, les organisateurs décidaient toutes les demi-heures la reprise ou non de la course. Comme les prévisions n’annoncent pas d’amélioration avant la fin de la matinée, ils ont annoncé de fixer la prochaine décision à 11h30. Les voitures étaient en parc fermé et les équipes ne pouvaient pas travailler sur celles-ci.

La course est finalement repartie pour les cinq dernières heures. Les 24 Heures de Spa-Francorchamps automobiles sont reparties dimanche à 11h30 derrière la voiture de sécurité, alors que la pluie continuait à tomber mais de manière plus modérée. 

Au moment de l’interruption de l’épreuve, la Lamborghini Huracan de Mirko Bortolotti/Christian Engelhart/Rolf Ineichen (Ita/All/Sui) menait la danse devant la BMW M6 de Christian Krognes/Mikkel Jensen/Nick Catsburg (Nor/Dan/P-B), la Porsche 911 de Klaus Bachler/Andrea Rizzoli/Zaid Ashkanani (Aut/Ita/Kow), la Ferrari 488 de Mikhail Aleshin/Davide Rigon/Miguel Molina (Rus/Ita/Esp) et la Mercedes-AMG de Luca Stolz/Yelmer Buurman/Maro Engel (All/P-B/All).

Côté Belge, Frédéric Vervisch (Audi R8) est 11e, Bertrand Baguette (Honda Acura) est 13e et Laurens Vanthoor (Porsche 911) est 21e. Tous sont à un tour du leader alors que les dix premiers sont encore dans le même tour.

  1. Correa donne de ses nouvelles après le tragique accident de Spa
    Play

    Correa donne de ses nouvelles après le tragique accident de Spa

    Le pilote de Formule 2 Juan Manuel Correa, impliqué dans l'accident fatal au Français Anthoine Hubert en août à Spa-Francorchamps, doit encore subir une opération lundi prochain à Londres avant d'entamer une convalescence "qui devrait durer de dix mois à un an". C'est ce que l'Américain a expliqué dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans laquelle il prend la parole pour la première fois depuis le tragique accident et présente "ses condoléances les plus sincères" à la famille d'Anthoine Hubert.