Plein écran
© Photo News

Intempéries aux 24 Heures de Spa: la course a repris

Les 24 Heures de Spa-Francorchamps automobiles arrêtées par un drapeau rouge à 6h du matin en raison des conditions météorologiques très défavorables ne repartiront pas avant 11h30 avaient annoncé les organisateurs sur leur site officiel. La course a finalement repris pour les cinq dernières heures.

La pluie abondante, provoquant de l’aquaplanage en ligne droite, a conduit les organisateurs à interrompre leur épreuve afin de préserver la sécurité des pilotes.

Plus que 5 heures de course

Après l’arrêt de la course, les organisateurs décidaient toutes les demi-heures la reprise ou non de la course. Comme les prévisions n’annoncent pas d’amélioration avant la fin de la matinée, ils ont annoncé de fixer la prochaine décision à 11h30. Les voitures étaient en parc fermé et les équipes ne pouvaient pas travailler sur celles-ci.

La course est finalement repartie pour les cinq dernières heures. Les 24 Heures de Spa-Francorchamps automobiles sont reparties dimanche à 11h30 derrière la voiture de sécurité, alors que la pluie continuait à tomber mais de manière plus modérée. 

Au moment de l’interruption de l’épreuve, la Lamborghini Huracan de Mirko Bortolotti/Christian Engelhart/Rolf Ineichen (Ita/All/Sui) menait la danse devant la BMW M6 de Christian Krognes/Mikkel Jensen/Nick Catsburg (Nor/Dan/P-B), la Porsche 911 de Klaus Bachler/Andrea Rizzoli/Zaid Ashkanani (Aut/Ita/Kow), la Ferrari 488 de Mikhail Aleshin/Davide Rigon/Miguel Molina (Rus/Ita/Esp) et la Mercedes-AMG de Luca Stolz/Yelmer Buurman/Maro Engel (All/P-B/All).

Côté Belge, Frédéric Vervisch (Audi R8) est 11e, Bertrand Baguette (Honda Acura) est 13e et Laurens Vanthoor (Porsche 911) est 21e. Tous sont à un tour du leader alors que les dix premiers sont encore dans le même tour.