L’arrêt aux stands le plus rapide de l’histoire

L'écurie Red Bull a réalisé un temps record pour un arrêt aux stands, dimanche lors du Grand Prix d'Allemagne. 

Sur le circuit d'Hockenheim, il a fallu 1 seconde 88/100es pour changer les pneumatiques du Néerlandais Max Verstappen, futur vainqueur, dans le 46e tour de ce 11e rendez-vous de la saison en Formule 1.  Red Bull a battu son propre record, réalisé mi-juillet à Silverstone lors du GP de Grande-Bretagne. Les mécaniciens de l'écurie autrichienne avaient eu besoin de 1.91 seconde pour changer les quatre pneus de la monoplace du Français Pierre Gasly.

Le précédent record de 1.92 était codétenu par Red Bull déjà (au GP des Etats-Unis 2013 avec l'Australien Mark Webber) et Williams (au GP d'Europe 2016, en Azerbaïdjan, avec le Brésilien Felipe Massa). 

Plein écran
1 seconde 88, nouveau record à battre. © Capture d’écran
  1. Stratégie payante pour Hamilton, qui remporte le GP de Hongrie devant Verstappen

    Stratégie payante pour Hamilton, qui remporte le GP de Hongrie devant Verstappen

    Le champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Hongrie, dimanche sur le circuit du Hungaroring. Le Britannique a réussi son pari en changeant ses gommes à 21 tours de la fin. Il a dépassé le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) dans le 67e des 70 tours pour décrocher sa 81e victoire en Formule 1. L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et son coéquipier monégasque Charles Leclerc terminent 3e et 4e.