Impliqué dans un crash avec Max Verstappen dimanche, Lewis Hamilton fait depuis face à de nombreuses insultes racistes sur les réseaux sociaux.
Plein écran
Impliqué dans un crash avec Max Verstappen dimanche, Lewis Hamilton fait depuis face à de nombreuses insultes racistes sur les réseaux sociaux. © Photo News

La F1, la FIA, Mercedes et Red Bull condamnent les "abus racistes" visant Lewis Hamilton

La Formule 1, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et l'écurie Mercedes ont condamné lundi dans un communiqué commun "les nombreux abus racistes sur les réseaux sociaux" dont a été victime le Britannique Lewis Hamilton, vainqueur du Grand Prix de Grande-Bretagne dimanche.

  1. Crash de Verstappen, erreur d’Hamilton et victoire de Perez: un GP d’Azerbaïdjan à rebondissements

    Crash de Verstappen, erreur d’Hamilton et victoire de Perez: un GP d’Azerbaïdjan à rebondisse­ments

    Un coup sur la tête pour Max Verstappen. Leader du championnat du monde avant le départ du Grand-Prix d’Azerbaïdjan, le Néerlandais filait vers sa troisième victoire de la saison jusqu’à ce que son pneu arrière explose à cinq tours de l’arrivée. Tout profit pour Lewis Hamilton? Même pas! Le Britannique s’est loupé au redémarrage du Grand-Prix, à deux tours de l’arrivée, et ne marque pas le moindre point. La victoire revient à Sergio Perez, Verstappen reste en tête du championnat du monde.