Toto Wolff, patron de l'équipe Mercedes de Formule 1.
Plein écran
Toto Wolff, patron de l'équipe Mercedes de Formule 1. © Sebastian Gollnow/dpa

Le départ de Vettel de Ferrari, “la fin d'une époque”

Le patron de l'équipe Mercedes de Formule 1 Toto Wolff, regrette le départ de Sebastian Vettel de l'écurie Ferrari à la fin de l'année. "Il est dommage qu'une époque touche à sa fin", a déclaré l'Autrichien au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung. Vettel n'est pas parvenu à se mettre d'accord avec la Scuderia pour renouveler son contrat de Formule 1. L'Allemand quadruple champion du monde avec Red Bull (2010-2013) était ces dernières années le plus redoutable rival de Lewis Hamilton, le pilote britannique de Mercedes désormais sextuple champion du monde.

"Sa parole a du poids dans la Formule 1. Il est aussi un peu une sorte d'antipode à la génération des jeunes 'sauvages' présente depuis quelques années dans ce sport", a déclaré Wolff. 

Le quadruple champion du monde Vettel (32 ans) a marqué la catégorie reine du sport automobile depuis plus de dix ans, a estimé le patron de l'équipe Mercedes.

Récemment, des spéculations ont circulé sur une possible arrivée de Vettel au volant d'une Flèche d'argent. Les contrats de Hamilton (35) et de son équipier le Finlandais Valtteri Bottas (30 ans) arrivent en effet à terme en fin d'année. 

"Aucune bonne équipe ne va ignorer le fait qu'un quadruple champion du monde apparaît soudainement sur le marché des transferts", a ajouté Toto Wolff.

Toutefois, il a précisé que Mercedes entendait avant tout demeurer fidèle à ses pilotes.

Wolff a nié que son équipe qui représente un constructeur automobile allemand souhaite avoir un pilote allemand. "En tant qu'équipe Mercedes... nous voulons construire les meilleures voitures et avoir les meilleurs pilotes, leur origine n'a pas d'importance.”

Le départ de Vettel de Ferrari après six ans a été annoncé mardi. Le nom de son successeur Carlos Sainz Jr. (25 ans) a été révélé jeudi. Le volant de McLaren laissé libre par l'Espagnol va être repris par l'Australien Daniel Ricciardo (30 ans), qui quittera Renault à la fin cette fin année.

Sebastian Vettel laisse en suspens la question de son avenir. Il n'a pas indiqué s'il comptait poursuivre sa carrière en Formule 1 ou mettre un terme à celle-ci. 

La saison 2020 de Formule 1 n'a pas encore pu s'élancer en raison de la pandémie de Covid-19. Elle devrait pouvoir débuter en Autriche le 5 juillet à huis clos. Le GP de Belgique devrait lui aussi être en mesure de se dérouler le 30 août à Spa-Francorchamps, là encore en l'absence de public autour du circuit.

  1. Charles Lerclerc traverse Monaco à toute vitesse au volant d'une Ferrari
    Play

    Charles Lerclerc traverse Monaco à toute vitesse au volant d'une Ferrari

    Le pilote de Formule 1 Charles Leclerc était présent dans les rues de désertes de Monaco tôt ce dimanche matin. Le Monégasque a participé au tournage du court-métrage “le Grand rendez-vous” réalisé par Claude Lelouch. Le Prince Albert II de Monaco était également présent dans les rues de la principauté. Ce même jour, à Monaco, les moteurs des voitures de course de Formule 1 étaient censés rugir, mais en raison de la crise du coronavirus, le Grand Prix a été annulé.
  2. La F1 ne bénéficiera pas d'exemption à la règle de quarantaine en Grande-Bretagne

    La F1 ne bénéficie­ra pas d'exempti­on à la règle de quarantai­ne en Gran­de-Bretag­ne

    La Formule 1 qui espérait pouvoir organiser deux Grands Prix de Grande-Bretagne sur le circuit de Silverstone au mois de juillet risque de ne pouvoir le faire aux dates espérées. À en croire le site Autosport.com, la ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel a confirmé vendredi après-midi que tous les voyageurs arrivant au Royaume-Uni à partir du 8 juin devront s'isoler pendant 14 jours. Les sports professionnels comme la Formule 1 ne bénéficieront pas d'exemption.
  3. Lewis Hamilton se prépare pour ne pas être “rouillé”

    Lewis Hamilton se prépare pour ne pas être “rouillé”

    Lewis Hamilton se prépare à la reprise de la saison de Formule 1, interrompue à la veille du 1er Grand Prix mi-mars à Melbourne en raison du coronavirus. Il a confié ses impressions dans une longue vidéo diffusée par son équipe. Le sextuple champion du monde s'inquiète d'être "complètement rouillé" et a donc pris les choses en main. La Formule 1 espère pouvoir disputer sa première course le 5 juillet en Autriche, à huis clos.