Lewis Hamilton et Stefano Domenicali, le CEO de la Formule 1
Plein écran
Lewis Hamilton et Stefano Domenicali, le CEO de la Formule 1 © Photo News

Lewis Hamilton en colère contre Mercedes: “Nous avons perdu deux places à cause de l'arrêt au stand”

Lewis Hamilton estime que son écurie Mercedes a commis une erreur lors du Grand Prix de Turquie dimanche. Le septuple champion du monde de Formule 1 estime qu'il aurait pu conserver sa troisième place si Mercedes n'avait pas exigé qu'il rentre aux stands, à sept tours de l'arrivée, pour passer un nouveau train de pneus intermédiaires.

  1. Max Verstappen champion du monde au Japon si...

    Max Verstappen champion du monde au Japon si...

    Largement leader du championnat du monde de Formule 1, le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a l'opportunité de s'offrir un deuxième titre consécutif lors du Grand Prix du Japon dimanche, 18e manche sur 22. Vainqueur de onze Grands Prix sur 17, Verstappen arrive à Singapour avec 104 points d'avance sur le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et 106 sur le Mexicain Sergio Pérez, son équipier chez Red Bull. Pour être titré dès dimanche à Suzuka, Verstappen doit avoir 112 points d'avance sur ses concurrents - soit le maximum de points à gagner lors des quatre dernières courses après le Japon. Il doit donc reprendre huit points à Leclerc et six à Pérez.