Jean Alesi
Plein écran
Jean Alesi © Photo News

“Mauvaise blague” ou litige? L’ex-pilote français de F1 Jean Alesi en garde à vue

Jean Alesi, ex-pilote français de Formule 1, a été placé en garde à vue à Avignon (sud), où il est entendu par la police pour avoir fait exploser un gros pétard contre la fenêtre du bureau de son beau-frère, a-t-on appris auprès du parquet.

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  1. Le patron de Mercedes ne décolère pas: “Il faudra du temps pour digérer ce qui s’est passé”

    Le patron de Mercedes ne décolère pas: “Il faudra du temps pour digérer ce qui s’est passé”

    “Il y a une différence entre avoir raison et obtenir justice”, a commenté jeudi le patron de l’écurie de F1 Mercedes, Toto Wolff, pour expliquer la décision de retirer l’appel contre le sacre du Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) dimanche à Abou Dhabi. “Voler (Hamilton) dans le dernier tour est inacceptable”, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse virtuelle. Il a encore souligné que “ça prendra un bon moment pour digérer ce qui s’est passé dimanche. Je ne pense pas que l’on s’en remette jamais. Ce n’est pas possible.”
  2. “De qui se moque-t-on?”: des cadeaux, mais pas de remboursement pour les spectateurs du GP de Belgique

    “De qui se mo­que-t-on?”: des cadeaux, mais pas de rembourse­ment pour les specta­teurs du GP de Belgique

    29 août 2021. Le GP de Belgique de Formule 1 vire à la mascarade. Les conditions climatiques rendent la course impossible. Le Grand Prix prend fin après quelques tours sous safety car. Un triste spectacle payé très cher par certains spectateurs. La décision est tombée, ils ne seront pas remboursés. En guise de compensation, ils devront se contenter de quelques “privilèges”.