Plein écran
Michael Schumacher a été pris en charge à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris © Photo News

Michael Schumacher est-il vraiment “conscient”?

Mise à jourLe septuple champion du monde allemand de Formule 1 Michael Schumacher a été pris en charge à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris lundi après-midi pour “un traitement dans le plus grand secret”, d’après Le Parisien. Une infirmière aurait lâché quelques confidences sur l’état de santé de l’ancien pilote. Selon cette dernière, “Schumi” serait même “conscient”.

Contactée par l’AFP, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) n’a “ni confirmé, ni infirmé” l’admission de Schumacher, une information qui “relève du secret médical”. Aucune réaction n’a par ailleurs pu être obtenue de la part de l’entourage de l’ancien pilote âgé de 50 ans.

Selon les informations du Parisien, Michael Schumacher a été accueilli au sein de l’unité de surveillance continue du service de chirurgie cardiovasculaire du professeur Philippe Menasché, “pionnier de la thérapie cellulaire pour soigner l’insuffisance cardiaque”.

Il “bénéficie de perfusions de cellules-souches qui sont diffusées dans l’organisme afin d’obtenir une action anti-inflammatoire systémique, c’est-à-dire dans tout l’organisme”, croit savoir Le Parisien. “Le traitement devrait démarrer ce mardi matin, le patient devant quitter l’hôpital en principe mercredi”, précise encore le journal, selon qui l’Allemand “aurait effectué au moins deux passages à l’Hôpital européen Georges-Pompidou, au printemps dernier.”

Un traitement qui interroge

La communauté scientifique reste sceptique sur l’efficacité du traitement. “Aucun traitement par cellules souches n’est aujourd’hui efficace pour régénérer le système nerveux. Si quelque chose aboutissait, ce serait une première”, réagit un éminent chercheur auprès du quotidien.

En contact avec Menasché en avril dernier, Maurilio Sampaolesi, expert à la KU Leuven, confirme pour HLN que cette thérapie peut renforcer le cœur de Schumacher. Mais il affirme aussi que l’ancien pilote “ne pourra plus jamais marcher et ne pourra probablement plus jamais parler”.

Schumacher n’a pas été vu en public depuis qu’il a été blessé à la tête dans un accident de ski le 29 décembre 2013 à Méribel (Savoie). Quasiment aucune information n’a filtré depuis concernant son état de santé, mais de l’avis de neurologues réputés, le pilote allemand, techniquement sorti du coma, est forcément dans un état végétatif.

Une version contredite ce mardi par la retranscription, par le journaliste du Parisien, d’une conversation entre deux infirmières de l’hôpital Georges-Pompidou. “Mais oui, il est dans mon service. Et je peux t’assurer qu’il est conscient.” Voilà ce qu’a confié cette infirmière en cardiologie à une collègue. L’affirmation est à prendre avec des pincettes, reconnaît le journal. 

  1. Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé
    MISE À JOUR

    Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé

    Max Verstappen a décroché la victoire à l’issue d’un Grand Prix du Brésil de Formule 1 très animé, dimanche à Sao Paulo. Au terme des 71 tours des 4,307 km du circuit d’Interlagos de ce 20e des 21 rendez-vous du championnat du monde 2019, le Néerlandais au volant de la Red Bull-Honda) a décroché à 22 ans son 8e succès en F1, et le 3e en 2019 après l’Autriche et l’Allemagne. Lewis Hamilton, pénalisé, recule de la 3e à la 7e place, Carlos Sainz sur son 1er podium.
  2. Au Brésil, Verstappen  signe la deuxième pole de sa carrière

    Au Brésil, Verstappen signe la deuxième pole de sa carrière

    Auteur du meilleur temps des Q1 et Q2, Max Verstappen a également été le plus rapide dans la 3e partie des qualifications (Q3) du Grand Prix du Brésil de Formule 1, 20e des 21 épreuves du championnat du monde 2019, samedi à Sao Paulo. Au volant de sa Red Bull, le Néerlandais a réussi la pole en 1:07.508 sur le circuit d'Interlagos. Il s'agit de la 2e pole de sa carrière après celle réalisée cette saison en Hongrie.
  3. Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    La Formule 1 a annoncé mardi un plan "à effet immédiat" pour réduire à zéro ses émissions de CO2 d'ici à 2030 et organiser des événements plus respectueux de l'environnement d'ici à 2025. "Cette initiative inclut les monoplaces, les activités en piste ainsi que le reste des opérations liées au sport", précise dans un communiqué la F1, dont le plan implique la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les promoteurs des Grands Prix, les équipes ou encore les sponsors.