Plein écran
Mick Schumacher. © photo_news

"Mick Schumacher mérite ce qui lui arrive"

"Au vu de la façon dont il s'est développé ces dernières années, Mick Schumacher (qui testera pour la première fois la Ferrari actuelle le 2 avril à Bahreïn, ndlr) mérite ce qui lui arrive", a estimé l'Allemand Sebastian Vettel jeudi.

"Avec son nom de famille et en tant que fils de Michael, il y a certainement des liens qui se font et des attentes le concernant", a poursuivi le pilote Ferrari face à la presse à la veille du Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn. "Mais je crois que pour piloter en F1 vous devez prouver que vous êtes rapide et jusque-là il s'est très bien débrouillé." "Maintenant, nous devons lui laisser le temps de faire son travail, ce qui n'est je pense pas évident pour lui, a-t-il exhorté. Ceci dit, il a l'habitude (des attentes). On verra. Cela déclenche en tout cas beaucoup d'excitation."

Le fils du pilote le plus titré de l'histoire de la F1, à sept reprises entre 1991 et 2012, pilotera la Ferrari de 2019 lors des essais privés de Bahreïn le 2 avril et poursuivra le lendemain au volant de l'Alfa Romeo.

Le jeune homme, qui a eu 20 ans le 22 mars, fait également ce week-end ses débuts en Formule 2, l'antichambre de la F1, à Bahreïn également. Il est membre depuis cette année de la Ferrari Driver Academy, la filière de jeunes pilotes de la Scuderia, avec laquelle Michael Schumacher a connu ses grandes heures entre 1996 et 2006, remportant cinq titres mondiaux chez les pilotes (2000, 2001, 2002, 2003 et 2004).