Plein écran
Charles Leclerc © AP

Quatrième pole consécutive pour Charles Leclerc au GP de Russie

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a réussi sa quatrième pole d'affilée, la sixième de sa saison, à l'issue des qualifications pour le Grand Prix de Formule 1 de Russie, 16e épreuve du championnat du monde, samedi à Sotchi.

Sur l'Autodrome de Sotchi dimanche, il prendra le départ aux côtés du Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) et devant son équipier allemand Sebastian Vettel et le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes). Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), quatrième des qualifications, a en effet écopé d'une pénalité de cinq places sur la grille pour un changement de moteur au-delà du quota autorisé par saison.

Leclerc a tourné en 1:31.628 pour 1:32.030 à Hamilton et 1:32.053 à Vettel.

Jamais Mercedes n'a été battu en Russie depuis la première édition en 2014. En effet, Hamilton s'est imposé à trois reprises (2014, 2015 et 2018) alors que Nico Rosberg (2016) et Bottas (2017) comptent une victoire. Pourtant dominatrice depuis le début de saison, l'écurie Mercedes a vu Ferrari remporter les trois derniers rendez-vous avec les succès de Leclerc à Spa-Francorchamps et Monza et la victoire de Vettel à Singapour.

Le départ du Grand Prix est fixé à 13h10 dimanche.

  1. Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    La Formule 1 a annoncé mardi un plan "à effet immédiat" pour réduire à zéro ses émissions de CO2 d'ici à 2030 et organiser des événements plus respectueux de l'environnement d'ici à 2025. "Cette initiative inclut les monoplaces, les activités en piste ainsi que le reste des opérations liées au sport", précise dans un communiqué la F1, dont le plan implique la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les promoteurs des Grands Prix, les équipes ou encore les sponsors.