Plein écran
Vives discussions à prévoir chez Ferrari avant le Grand Prix de Russie? © Photo News

Vettel-Leclerc: premières brouilles chez Ferrari

Tous les signaux sont au vert dans la maison rouge? En apparence et dans les chiffres oui, mais Charles Leclerc va avoir besoin de temps pour digérer les événements de Singapour. 

Une troisième victoire consécutive et un premier doublé dimanche à Singapour: après un début de saison catastrophique, la Scuderia retrouve le sourire depuis le Grand Prix de Belgique, fin août. Mais, en coulisses, la victoire de Sebastian Vettel fait beaucoup parler. 

La faute à une stratégie “pas prévue”, selon les propos de Charles Leclerc. Alors qu’il menait le Grand Prix, le Monégasque s’était interrogé sur le retour précoce de son coéquipier au stand, un tour plus tard, il a vu Vettel lui passer devant et n’a plus jamais su passer devant. 

Une stratégique d’équipe pour favoriser Vettel, au détriment de Charles Leclerc? “Je ne comprends pas, c’est injuste”, s’est fâché le plus jeune des deux pilotes au volant de son bolide. Mais il a respecté les consignes et il était (un peu) calmé à l’issue du Grand Prix. “On fait le doublé, donc, du point de vue de l’équipe c’est top. Mais pour moi, ce n’est pas le résultat espéré”, explique Charles Leclerc, qui espérait s’offrir un troisième Grand Prix de rang, à l’Equipe. “La stratégie était fixée dès le début et ce qui s’est passé n’était pas prévu et n’avait jamais été évoqué lors des briefings”, ajoute-t-il. 

De son côté, Sebastian Vettel se défend d’avoir voulu la faire à l’envers à son jeune coéquipier: “Ce n’est pas moi qui aie décidé  de rentrer au stand avant lui et j’étais même surpris de passer devant lui”, tempère l’Allemand. La semaine s’annonce en tout cas animée en coulisses chez Ferrari, avant le Grand Prix de Russie qui aura lieu dimanche prochain. 

  1. Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé
    MISE À JOUR

    Au terme d’une course folle, Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil devant Gasly, Hamilton pénalisé

    Max Verstappen a décroché la victoire à l’issue d’un Grand Prix du Brésil de Formule 1 très animé, dimanche à Sao Paulo. Au terme des 71 tours des 4,307 km du circuit d’Interlagos de ce 20e des 21 rendez-vous du championnat du monde 2019, le Néerlandais au volant de la Red Bull-Honda) a décroché à 22 ans son 8e succès en F1, et le 3e en 2019 après l’Autriche et l’Allemagne. Lewis Hamilton, pénalisé, recule de la 3e à la 7e place, Carlos Sainz sur son 1er podium.
  2. Au Brésil, Verstappen  signe la deuxième pole de sa carrière

    Au Brésil, Verstappen signe la deuxième pole de sa carrière

    Auteur du meilleur temps des Q1 et Q2, Max Verstappen a également été le plus rapide dans la 3e partie des qualifications (Q3) du Grand Prix du Brésil de Formule 1, 20e des 21 épreuves du championnat du monde 2019, samedi à Sao Paulo. Au volant de sa Red Bull, le Néerlandais a réussi la pole en 1:07.508 sur le circuit d'Interlagos. Il s'agit de la 2e pole de sa carrière après celle réalisée cette saison en Hongrie.
  3. Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    Zéro émission de CO2 en 2030: le plan ambitieux de la Formule 1

    La Formule 1 a annoncé mardi un plan "à effet immédiat" pour réduire à zéro ses émissions de CO2 d'ici à 2030 et organiser des événements plus respectueux de l'environnement d'ici à 2025. "Cette initiative inclut les monoplaces, les activités en piste ainsi que le reste des opérations liées au sport", précise dans un communiqué la F1, dont le plan implique la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les promoteurs des Grands Prix, les équipes ou encore les sponsors.