Les Pays-Bas prennent leur revanche sur les Red Lions, invaincus depuis 19 matches

Mise à jourBattus par les Pays-Bas lors de leur 9e rencontre de Hockey Pro League, les Red Lions ont perdu leur brevet d'invincibilité qu'ils détenaient avec 19 matches sans défaite, samedi à Anvers. Les champions du monde en titre et N.1 mondiaux, se sont en effet inclinés 0-4 (mi-temps: 0-0) face aux Néerlandais, champions d'Europe et 3es à la FIH, qu'ils avaient privés d'un sacre mondial en décembre dernier en Inde.

Plein écran
© BELGA

Même si elle fut stérile en but, la première mi-temps entre les deux ténors du hockey mondial fut passionnante à suivre. Il n’y eut pas de période d’observation. Finalistes du dernier Euro d’Amsterdam et du Mondial de Bhubaneswar en Inde, il est vrai que les deux nations voisines se connaissent sur le bout des doigts.

Film du match

Hormis une première occasion pour Kellerman dès la 1re minute de jeu et un pc, mal stoppé, à la dernière seconde, les Pays-Bas furent dominés dans le jeu durant le premier quart-temps. Une grosse averse eut beau ralentir le terrain durant quelques instants dans le deuxième quart, l’intensité revint avec le soleil juste avant la pause. Un tir de Charlier était magnifiquement dévié par Cosyns (27e), rapportant le premier pc belge. Le sleep d’Hendrickx, bien contré par le gardien van der Ven, occasionna un rebond pour Charlier. L’attaquant du Racing empêché de conclure par un défenseur adverse, les Belges réclamèrent l’arbitrage vidéo pour une poussée mais le perdirent. L’occasion la plus franche tomba quelques secondes avant le retour aux vestaires. Un raté de Baart offra la balle à Plennevaux, mais le joueur du club néerlandais d’HGC manqua son face-à-face avec van de Ven.

Deuxième mi-temps

Le premier but survint en début de seconde mi-temps. Hertzberger trouva un espace libre sur l’aile gauche de la défense belge pour servir van Puffelen dont l’assist permit à Kellerman d’inscrire son quatrième but personnel de Pro League en devançant la sortie de Vanasch (37e). En voulant forcer l’égalisation, les joueurs de Shane McLeod s’exposèrent aux contre-attaques. C’est ainsi que Kellerman doubla son actif en début de dernière période. Son tir, touché par Hendrickx, finit néanmoins sa course dans le but de Vanasch (48e). Jouant sans gardien à onze joueurs de champ, la Belgique ne parvint pas à inverser la tendance. Au contraire de Voogd inscrivit le numéro 3 (55e), avant qu’Hertzberger ne fixe le score final à 0-4 (60e).

Dernière défaite contre... les Pays-Bas

La dernière défaite internationale dans le temps réglementaire de la Belgique datait du 26 juin 2018 lors du dernier Champions Trophy, ... et déjà face aux Pays-Bas (1-6), avant de débuter deux jours plus tard une série de 19 rencontres sans revers, interrompue donc samedi à la Wilrijkse Plein d’Anvers.

La Belgique toujours deuxième

Avec 19 points sur 27, la Belgique se maintient à la deuxième place du classement de cette première édition de Pro League qui se terminera fin juin par un Final Four à Amsterdam. Devancée par l’Australie, elle reste néanmoins devant les Pays-Bas (3e) et l’Argentine (4e). Les Red Lions auront l’occasion de prendre leur revanche face aux Néerlandais dimanche lors de la manche retour à ‘s-Hertogenbosh, avant d’enchaîner avec un déplacement en Allemagne (12 juin), puis recevoir à Anvers la Nouvelle-Zélande (16 juin), l’Australie (19 juin) et enfin l’Argentine (23 juin).

Plein écran
© BELGA

Buts

Pays-Bas:  Kellerman (37, 48), de Voogd (55), Hertzberger (60)

Classement (J G N Bonus D bp bc +/- Pts Pct)

1. Australie 9 7 1 0 1 28 19 9 22 81,48 %

2. BELGIQUE 9 5 3 1 1 33 22 11 19 70,37 %

3. Pays-Bas 10 4 3 2 3 28 21 7 17 56,67 %

4. Argentine 11 5 2 0 4 25 28 -3 17 51,52 %

5. Allemagne 10 3 4 2 3 23 24 -1 15 50,00 %

6. Grande-Bretagne 11 5 1 0 5 29 27 2 16 48,48 %

7. Espagne 10 0 5 5 5 24 35 -11 10 33,33 %

8. Nouvelle-Zélande 10 0 3 0 7 21 35 -14 3 10,00 %