Plein écran
© BELGA

Les Red Lions invaincus après quatre rencontres

Hockey Pro LeagueEn s'imposant 3-1 dans la manche retour de leur double confrontation en Nouvelle-Zélande, les Red Lions sont restés invaincus après leurs quatre premiers matchs de la Hockey Pro League, dimanche à Auckland. Les champions du monde et d'Europe en titre menaient 2-0 au repos. Déjà vainqueurs samedi 6-2 contre la 8e nation mondiale, c'est en leaders de la compétition qu'ils affronteront l'Inde à deux reprises le week-end prochain avant leur retour en Belgique.

Sans John-John Dohmen, Nicolas De Kerpel et Tom Boon, restés en tribune, l'équipe sportive belge de l'année a mis dimanche plus de temps que la veille pour concrétiser ses occasions. Contrairement à samedi où tout était rentré dans le premier quart-temps, cette fois les essais de Tanguy Cosyns, Florent Van Aubel, Cédric Charlier ou Manu Stockbroekx, entre autres, n'ont pas traduit en chiffres la domination belge. Une série de 3 pc de chaque côté caractérisait le 2e quart.

Les Black Sticks ne trouvaient pas la faille face à la défense belge, tandis qu'Alexander Hendrickx s'aidait du pied d'un sorteur kiwi pour tromper Richard Joyce sur son 3e envoi (19e pc). Cinq minutes plus tard, Sébastien Dockier contrôlait parfaitement un assist d'Arthur De Sloover pour se décaler sur la gauche et malgré un angle difficile tromper le gardien adverse d'un tir de revers à plat (24e).

Plus présents après le repos, les joueurs locaux ont réduit l'écart via leur capitaine Blair Tarrant, qui profitait d'un mauvais contrôle de balle de Loïck Luypaert (33e). Les hommes de Shane McLeod ont gardé leur emprise sur la partie mais ont toutefois dû attendre la 53e minute et leur 5e pc pour définitivement se rassurer avec un sleep d'Hendrickx repoussé par le gardien kiwi sur le stick de Cosyns. Le joueur d'Amsterdam ne manquait pas cette fois de fixer Joyce d'un tir croisé et donner au marquoir sa physionomie définitive à 3-1.

Après la récupération de la 1re place mondiale et les 5 points ramenés d'Australie lors de leur entame de compétition le week-end dernier à Sydney (un partage 2-2 avec bonus et une victoire 4-2), les champions du monde et d'Europe en titre se maintiennent en tête de la compétition avec 11 points après 4 rencontres. Ils devancent les Pays-Bas (7 pts), doubles vainqueurs de l'Espagne vendredi et samedi, tandis que l'Australie, qui a battu la Grande-Bretagne 5-1 dimanche, suit avec 6 unités.

La Belgique terminera ce 1er tour de Pro League par une double confrontation contre l'Inde (FIH-5), les 8 et 9 février, à Bhubaneswar, lieu de la conquête de leur titre mondial en décembre 2018.

Plein écran
© BELGA

Les Red Panthers, l’équipe nationale dames de hockey, ont subi leur premier revers de la compétition en s’inclinant 4-1 devant la Nouvelle-Zélande (FIH-7) dans leur 4e match de Hockey Pro League, samedi à Auckland (N-Z). La Belgique, remontée à la 9e place à la FIH après son succès 2-1 contre les Black Sticks samedi dans la manche aller, concède ainsi sa première défaite en clôture de sa tournée océanienne où elle avait également réussi deux partages en Australie (FIH-2) le week-end dernier à Sydney (3-3 et 1-1).

Sans Lucie Breyne et Pauline Leclef, laissées au repos et remplacées par Joanne Peeters et Anne-Sophie Vanden Borre, ainsi qu’avec Elena Sotgiu entre les montants du but à la place d’Aisling D’Hooghe, la Belgique, comme la veille, fut cantonnée dans ses 50 yards en première mi-temps. Grâce à leur pression efficace, les Néozélandaises se sont créé une première série de 3 pc en début de partie, mais à nouveau la défense belge a bien fait son travail. L’impression de “déjà vu” s’est maintenue quand les protégées de Niels Thijssen ont ouvert le score sur leur quasi première action offensive. Abi Raye en effet a essuyé de revers une balle semblant venir de nulle part pour tromper la gardienne adverse Brooke Roberts (7e). Louise Versavel a eu l’occasion de doubler l’avance en fin de premier quart-temps mais son tir a été bloqué par Roberts.

Dans le deuxième quart, les Belges n’ont pas eu plus la possibilité de sortir de leur camp. Un envoi mal cadré de Ambre Ballenghien et un pc de Peeters bien contré par la 1re sorteuse adverse ont constitué les deux seules actions offensives des Panthers. De leur côté, les attaquantes océaniennes ont butté à chaque fois sur une défense belge bien regroupée.

La frustration du coach des Black Sticks s’est estompée dès le retour des vestiaires. Un centre mal négocié par plusieurs défenseuses a permis d’abord à Olivia Merry d’égaliser (33e), avant que la même joueuse ne transforme le 6e pc kiwi d’un tir dans le coin droit du but belge (35e). La Belgique a tenté de réagir mais son 4e pc manqua le cadre tandis que le tir de revers de Louise Versavel a échoué sur le poteau droit de Roberts.

A bout de souffle et d’énergie, les joueuses belges ont ouvert des espaces dont ont profité les Black Sticks, et Merry en particulier. L’attaquante vedette, déjà auteure des trois buts lors du succès 0-3 de l’équipe kiwie l’an dernier à Anvers, a planté deux autres buts en fin de partie (51e pc et 55e).

Avec 6 points après leur quatre premières rencontres de la compétition, les Panthers occupent la 3e place du classement provisoire, dominé par les Pays-Bas (12 pts) devant l’Australie (6). Elles reprendront lundi la direction de la Belgique pour se consacrer à leur championnat national qui reprendra le 23 février. Les deux rencontres initialement programmées en Chine les 8 et 9 février à Changzhou, reportées en raison du coronavirus, devraient être reprogrammées à une date ultérieure.

  1. Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde
    Hockey

    Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde

    Arthur Van Doren n'a pas été reconduit comme meilleur joueur mondial. L'Anversois de 25 ans a en effet été devancé au référendum du Joueur de l'année 2019 par l'Indien Manpreet Singh, a fait savoir jeudi la fédération internationale (FIH). Le capitaine de la 4e nation mondiale a obtenu 35,2 pc des suffrages, contre 19,7 au double lauréat belge du trophée de 2017 et 2018, et 16,5 pc à l'Argentin Lucas Vila.
  2. Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1
    Mise à jour

    Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1

    En prenant leurs deux premières unités lors de leur duel d’ouverture contre l’Australie, les Red Lions ont bien entamé la campagne 2020 de Pro League, samedi à Sydney. Les champions du monde et d’Europe ont en effet partagé l’enjeu 2-2 avec les Kookaburras, N.1 mondiaux, avant d’empocher le point de bonus en s’imposant 4-2 aux shoot-outs. Le duel retour aura lieu dimanche (07h30 belges) et pourrait permettre aux hommes de Shane McLeod, séparés de seulement 2 points avec les Aussies, de reprendre leur dû en tête du classement mondial selon le nouveau système mis en place depuis janvier par la FIH.