Le Red Lion Arthur van Doren (archives).
Plein écran
Le Red Lion Arthur van Doren (archives). © BELGA

Les Red Lions reprennent la compétition par une large victoire 1-6 en Allemagne

mise à jourLa pandémie de Covid-19 n’a pas eu d’influence sur la suprématie actuelle des Red Lions sur la planète hockey. Malgré l’interruption de plus de six mois de leur activité internationale et le report de leur rêve de sacre olympique, les champions du monde et d’Europe en titre ont repris avec grande distinction la Hockey Pro League en battant l’Allemagne 1-6 (mi-temps: 0-1), mardi soir sur son terrain de Düsseldorf. Avec 17 points en 7 matchs, les hommes de Shane McLeod assurent leur 1ère place dans la compétition rassemblant les 9 meilleures nations mondiales et confortent leur statut de N.1 mondial.

  1. Les Red Panthers terminent par une défaite 1-2 face à l'Argentine
    Hockey Pro League

    Les Red Panthers terminent par une défaite 1-2 face à l'Argenti­ne

    Les Red Panthers, 13es mondiales, se sont inclinées 1-2 (mi-temps: 0-2) devant l'Argentine, classée 4e à la FIH et 2e de la compétition, dans leur 16e et dernier match de Hockey Pro League, dimanche à Anvers. Soit identiquement le même score que lors du match aller, fin janvier à Cordoba. Les Belges conservent provisoirement leur 5e place de cette nouvelle compétition rassemblant les neuf meilleures nations mondiales (hormis l'Inde), en attendant le résultat du match entre la Grande-Bretagne et la Nouvelle-Zélande, en soirée à Londres.
  2. Double désillusion pour les Red Lions
    Mise à jour

    Double désillusi­on pour les Red Lions

    La Belgique s’est inclinée 2-3 face à l’Australie, 2e nation mondiale, en finale de la première édition de la Hockey Pro League, dimanche soir au Wagener Stadion d’Amstelveen. Les Red Lions, champions du monde en titre et N.1 mondiaux jusqu’à ce jour, ont ainsi laissé échapper le premier trophée de cette nouvelle compétition mise sur pied par la FIH. Ils perdent également leur première place mondial au profit de leurs adversaires du jour, qui l’avait abandonnée à la Belgique en décembre dernier au terme du Mondial de Bhubaneswar.