Plein écran
© BELGA

Les Red Lions s'imposent et se rassurent en vue du Final Four

Les Red Lions ont remporté 0-8 (mi-temps: 0-3) en Allemagne (FIH-6) leur 11e match de la Hockey Pro League, mercredi soir à Krefeld. Une victoire historique pour les champions du monde en titre et N.1 mondiaux, qui n'ont jamais défait la Mannshaft avec un tel écart et réalisent le plus gros score de cette première édition de la Pro League. 

Après un point sur neuf collecté lors de leurs trois dernières rencontres avant celui-ci, les hommes de Shane McLeod, piqués au vif, ont ainsi rassuré et conforté leur position à la deuxième place du classement provisoire de la compétition rassemblant les huit meilleures nations mondiales, dont le Final Four se disputera fin juin à Amsterdam.

Les Belges, auteurs d'un partage (4-4) à l'aller à Anvers face à la 6e nation mondiale, mais sans point de bonus perdu aux shoot-outs, ont cette fois fait preuve de beaucoup plus de réalisme que lors de leurs deux derniers duels perdus samedi et dimanche derniers contre les Pays-Bas (0-4 à Anvers et 4-3 à Den Bosch). 

Dans le premier quart-temps, ils ont bien résisté à la pression des champions olympiques de Pékin et Londres, 4e au classement de la Pro League avant la partie, avant d'inscrire trois buts dans le deuxième quart grâce à Alexander Hendrickx sur pc (20e) et deux fois via Sébastien Dockier (22e et 30e). Hendrickx y allait également d'un doublé sur pc en fin de troisième quart, toujours sur pc (45e), avant que Tom Boon (52e), Cédric Charlier, également à deux reprises (53e et 55e), et Victor Wegnez (55e) ne fixent le marquoir dans la dernière période.

Avec 22 points avant ses trois derniers matchs à Anvers, la Belgique conforte sa deuxième place de cette première édition de Pro League. Toujours devancée par l'Australie, elle prend à présent ses distances vis-à-vis des Pays-Bas (3e) et de l'Argentine (4e) qui s'empare provisoirement du dernier ticket qualificatif pour la phase finale d'Amstelveen aux dépens de l'Allemagne. Lors de leurs trois derniers duels à domicile, les Red Lions, comme leurs homologues féminines des Red Panthers, défieront à la Wilrijkse Plein d'Anvers la Nouvelle-Zélande (16/6), l'Australie (19/6) et l'Argentine (23/6).

Plus tôt dans la soirée, les Red Panthers s'étaient inclinées sur le fil 2-1 face aux Allemandes, voyant ainsi s'échapper leur rêve d'une éventuelle participation au Final Four d'Amsterdam.