Plein écran
Stephanie Vanden Borre © BELGA

Les Red Panthers battent la Russie et prennent la tête du groupe

Les Red Panthers se sont imposées 4-1 (mi-temps: 3-1) face à la Russie, 23e nation mondiale, dans leur 2e match du groupe A du championnat d'Europe de hockey (dames), lundi soir à la Wilrijkse Plein d'Anvers. Ce succès permet à la Belgique de prendre la tête de son groupe, à égalité de points (4) avec l'Espagne, qu'elle rencontrera mercredi lors de la 3e et dernière journée de la phase de poules, avec comme enjeu un ticket pour le dernier carré.

Les Belges ont dominé la partie dès les premières minutes, mais en procédant de manière trop individuelle. Ce n'est que lorsque le collectif s'est mis en route que les protégées de Niels Thijssen ont pu dérouler leur jeu.

Le film du match

Une action d'Ambre Ballenghien fut d'abord utilisée par Louise Versavel. Récupérant un mauvais contrôle adverse en hauteur, elle trompa facilement Viktoriia Aleksandrina, la gardienne russe qui avait sauvé son équipe durant 58 minutes samedi contre l'Espagne (8e). Peu après, une descente sur la droite d'Emma Puvrez permit à la back d'aile de servir parfaitement Anne-Sophie Weyns pour le 2-0 (13e). Ballenghien força le premier pc belge dans la minute suivante. Le sleep à plat de Stephanie Vanden Borre dans le coin gauche du but russe ne laissa aucune chance à Aleksandrina (14e). 

La rencontre se déroula moins en sens unique dans le deuxième quart-temps. Après deux pc non exploités des Belges, une mauvaise relance de la défense permit à la Russie de réduire l'écart, Bogdana Sadovaia trompant de près Aisling D'Hooghe, qui relaya Elodie Picard à chaque période (24e).

De retour des vestiaires, l'infiltration d'Alix Guerniers lui permit de laisser la balle à Ballenghien mais le tir de la jeune Panthère de 18 ans fusa à côté de l'objectif. La Russie joua plus haut et prit la possession de balle à son compte, mais sans pouvoir inquiéter Picard. Un envoi de Michelle Struijk, bien stoppé par la gardienne, et un premier pc russe, contré par Picard, clôturèrent le 3e quart. Une percée de Jill Boon fut à l'origine du quatrième but belge, inscrit par Versavel pour son doublé de la soirée (48e). Boon, Abi Raye et Ballenghien eurent le 5-1 au bout du stick en toute fin de match, mais trouvèrent chacune sur leurs tentatives Angelina Iashina, la gardienne remplaçante, rentrée au jeu pour les dix dernières minutes.

Deuxième match nul pour les Néerlandaises

Plus tôt dans la soirée, les Pays-Bas, champions du monde et d'Europe en titre, avaient signé contre l'Espagne un deuxième partage consécutif sur le même score (1-1), après avoir déjà fait match nul samedi contre la Belgique.

Au classement, la Belgique mène le groupe avec 4 unités, comme l'Espagne, mais possède une meilleure différence de buts (+3 contre +1). Les Pays-Bas sont 3e (2 pts), devant la Russie (0), leur adversaire de la dernière journée.

En cas de victoire des Néerlandaises mercredi contre la Russie (18h), les Belges pourront se hisser en demi-finales si elles s'imposent ou partagent l'enjeu face à l'Espagne (20h30). 

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA
  1. Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde
    Hockey

    Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde

    Arthur Van Doren n'a pas été reconduit comme meilleur joueur mondial. L'Anversois de 25 ans a en effet été devancé au référendum du Joueur de l'année 2019 par l'Indien Manpreet Singh, a fait savoir jeudi la fédération internationale (FIH). Le capitaine de la 4e nation mondiale a obtenu 35,2 pc des suffrages, contre 19,7 au double lauréat belge du trophée de 2017 et 2018, et 16,5 pc à l'Argentin Lucas Vila.
  2. Les Red Lions invaincus après quatre rencontres
    Hockey Pro League

    Les Red Lions invaincus après quatre rencontres

    En s'imposant 3-1 dans la manche retour de leur double confrontation en Nouvelle-Zélande, les Red Lions sont restés invaincus après leurs quatre premiers matchs de la Hockey Pro League, dimanche à Auckland. Les champions du monde et d'Europe en titre menaient 2-0 au repos. Déjà vainqueurs samedi 6-2 contre la 8e nation mondiale, c'est en leaders de la compétition qu'ils affronteront l'Inde à deux reprises le week-end prochain avant leur retour en Belgique.
  3. Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1
    Mise à jour

    Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1

    En prenant leurs deux premières unités lors de leur duel d’ouverture contre l’Australie, les Red Lions ont bien entamé la campagne 2020 de Pro League, samedi à Sydney. Les champions du monde et d’Europe ont en effet partagé l’enjeu 2-2 avec les Kookaburras, N.1 mondiaux, avant d’empocher le point de bonus en s’imposant 4-2 aux shoot-outs. Le duel retour aura lieu dimanche (07h30 belges) et pourrait permettre aux hommes de Shane McLeod, séparés de seulement 2 points avec les Aussies, de reprendre leur dû en tête du classement mondial selon le nouveau système mis en place depuis janvier par la FIH.