Plein écran
© BELGA

Sans jouer, les Red Lions assurés de la première place du groupe

Euro de hockeyEn partageant l'enjeu 2-2 avec l'Angleterre dans son troisième et dernier match du groupe A, l'Espagne a offert la première place du groupe aux Red Lions et a pris une grosse option sur les demi-finales de l'Euro de hockey messieurs, mardi à Anvers. 

En terminant la phase de poules avec 4 unités, les Espagnols ont pratiquement assuré leur 2e place à moins que les Red Lions ne s'inclinent lourdement devant le Pays de Galles (20h30).

L'Angleterre avait pris l'avance par Sam Ward en première mi-temps (21e), mais a vu l'Espagne égaliser puis prendre l'avance durant la deuxième période. Pau Quemada a d'abord marqué depuis la 'base line' (33e), avant que Diego Arana ne reprenne d'un smash un centre pourtant entaché d'un jeu dangereux (43e). 

Invaincus

Xavi Lleonart se payait ensuite le luxe de manquer un penalty stroke, causant certaines frayeurs à son équipe après le but égalisateur de Ashley Jackson sur pc en fin de match (52e), mais le score n'évoluait plus. Avant même de jouer leur dernière rencontre, les Red Lions, invaincus et qualifiés pour le dernier carré depuis dimanche et leur succès 2-0 sur l'Angleterre, sont assurés de terminer premiers du groupe A, avec 6 points.

  L'Espagne est deuxième avec 4 unités, tandis que l'Angleterre (2 pts), 4e de la dernière Coupe du monde et de la première édition de la Pro League, est très proche d'être versée dans une poule C pour le maintien en compagnie du Pays de Galles (1 pt). Seul une très large défaite des Red Lions contre les Gallois pourrait bouleverser ce scénario.

  1. Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde
    Hockey

    Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde

    Arthur Van Doren n'a pas été reconduit comme meilleur joueur mondial. L'Anversois de 25 ans a en effet été devancé au référendum du Joueur de l'année 2019 par l'Indien Manpreet Singh, a fait savoir jeudi la fédération internationale (FIH). Le capitaine de la 4e nation mondiale a obtenu 35,2 pc des suffrages, contre 19,7 au double lauréat belge du trophée de 2017 et 2018, et 16,5 pc à l'Argentin Lucas Vila.
  2. Les Red Lions invaincus après quatre rencontres
    Hockey Pro League

    Les Red Lions invaincus après quatre rencontres

    En s'imposant 3-1 dans la manche retour de leur double confrontation en Nouvelle-Zélande, les Red Lions sont restés invaincus après leurs quatre premiers matchs de la Hockey Pro League, dimanche à Auckland. Les champions du monde et d'Europe en titre menaient 2-0 au repos. Déjà vainqueurs samedi 6-2 contre la 8e nation mondiale, c'est en leaders de la compétition qu'ils affronteront l'Inde à deux reprises le week-end prochain avant leur retour en Belgique.
  3. Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1
    Mise à jour

    Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1

    En prenant leurs deux premières unités lors de leur duel d’ouverture contre l’Australie, les Red Lions ont bien entamé la campagne 2020 de Pro League, samedi à Sydney. Les champions du monde et d’Europe ont en effet partagé l’enjeu 2-2 avec les Kookaburras, N.1 mondiaux, avant d’empocher le point de bonus en s’imposant 4-2 aux shoot-outs. Le duel retour aura lieu dimanche (07h30 belges) et pourrait permettre aux hommes de Shane McLeod, séparés de seulement 2 points avec les Aussies, de reprendre leur dû en tête du classement mondial selon le nouveau système mis en place depuis janvier par la FIH.