Plein écran
© BELGAONTHESPOT

Tom Boon quitte le Racing pour le Léopold: “Je pense déjà à ma reconversion”

Tom Boon, l'attaquant vedette des Red Lions, a signé vendredi midi un contrat de cinq ans avec le Royal Léopold Club, champion de Belgique de hockey en titre. Le Bruxellois de 29 ans échange donc les rayures noires et blanches du Racing, avec lesquelles il a évolué durant 8 saisons, pour celles rouges et blanches du club de l'Avenue Dupuich, où il rejoint Maxime Plennevaux, un autre attaquant des Red Lions revenu lui au bercail après deux années à l'étranger. 

Alors que bon nombre de joueurs se décident en cours de saison, celui que ses équipiers surnomment 'Sna' a pris son temps pour conclure son transfert. "Le Racing est mon club de coeur. J'y avais un contrat jusqu'en 2021. Je pouvais y mettre un terme mais pas à n'importe quelle date. Je voulais aussi le quitter d'une manière où tout le monde s'y retrouve", a expliqué le multiple meilleur buteur du championnat belge.

"J'avais besoin de franchir une nouvelle étape dans ma carrière. Un nouveau défi se dessine au Léopold et c'est pour ce genre de challenge qu'un sportif vit. Et puis ce n'est pas comme si je partais loin de chez moi. Comme au Racing, il s'agit d'un club très familial, avec de véritables clubmen qui œuvrent dans l'ombre", selon Boon dont la seule expérience à l'étranger se fit aux Pays-Bas, à Bloemendaal, entre 2013 et 2015.

“Encore de belles années devant moi”

Le champion du monde, également vice-champion olympique et d'Europe, est le premier hockeyeur belge a avoir osé tenter le professionnalisme dans sa discipline. Avec succès, puisqu'outre sa carrière sportive il a développé sa propre 'Tom Boon Academy', présente dans de nombreux clubs en Belgique. Son image, gérée par la société Verhulst, est régulièrement prêtée à des marques commerciales. "C'est un fait que je pense dèja à ma reconversion. Intégrer plus tard une structure comme au Léopold ne serait pas pour me déplaire, mais rien n'est encore envisagé. D'abord le sportif. Il me reste encore de belles années devant moi", a conclu le meilleur buteur des Red Lions, auteur de près de 170 buts en 285 sélections.

  1. Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde
    Hockey

    Arthur Van Doren n’est plus le meilleur joueur du monde

    Arthur Van Doren n'a pas été reconduit comme meilleur joueur mondial. L'Anversois de 25 ans a en effet été devancé au référendum du Joueur de l'année 2019 par l'Indien Manpreet Singh, a fait savoir jeudi la fédération internationale (FIH). Le capitaine de la 4e nation mondiale a obtenu 35,2 pc des suffrages, contre 19,7 au double lauréat belge du trophée de 2017 et 2018, et 16,5 pc à l'Argentin Lucas Vila.
  2. Les Red Lions invaincus après quatre rencontres
    Hockey Pro League

    Les Red Lions invaincus après quatre rencontres

    En s'imposant 3-1 dans la manche retour de leur double confrontation en Nouvelle-Zélande, les Red Lions sont restés invaincus après leurs quatre premiers matchs de la Hockey Pro League, dimanche à Auckland. Les champions du monde et d'Europe en titre menaient 2-0 au repos. Déjà vainqueurs samedi 6-2 contre la 8e nation mondiale, c'est en leaders de la compétition qu'ils affronteront l'Inde à deux reprises le week-end prochain avant leur retour en Belgique.
  3. Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1
    Mise à jour

    Deux points en ouverture pour les Red Lions, bien engagés pour redevenir numéro 1

    En prenant leurs deux premières unités lors de leur duel d’ouverture contre l’Australie, les Red Lions ont bien entamé la campagne 2020 de Pro League, samedi à Sydney. Les champions du monde et d’Europe ont en effet partagé l’enjeu 2-2 avec les Kookaburras, N.1 mondiaux, avant d’empocher le point de bonus en s’imposant 4-2 aux shoot-outs. Le duel retour aura lieu dimanche (07h30 belges) et pourrait permettre aux hommes de Shane McLeod, séparés de seulement 2 points avec les Aussies, de reprendre leur dû en tête du classement mondial selon le nouveau système mis en place depuis janvier par la FIH.