Plein écran

Abdelgahni Merah: "Ma mère a menacé de se couper la tête devant mon fils"

VideoAbdelghani Merah est revenu sur les actes commis par son frère, Mohamed Merah, ainsi que sur les menaces familiales dont il est victime dans une interview pour le Grand Journal.

Le frère aîné de Mohamed Merah, auteur des tueries de Toulouse, était l'invité du Grand Journal ce mardi soir sur Canal +. L'homme s'est confié sur l'antisémitisme de sa famille qu'il évoque dans son ouvrage à sortir demain (jeudi), "Merah, mon frère, ce terroriste" ainsi que sur le piège qu'il a tendu à sa soeur, Souad, qu'il a interrogée en caméra cachée pour les besoins d'un reportage diffusé ce dimanche sur M6.

Pour Abdelghani Merah, ce livre est une "façon de rendre aux hommages aux victimes de Mohamed Merah". "C'est aussi pour mon fils pour qu'il comprenne pourquoi j'ai voulu tant l'éloigner de ma famille", explique-t-il. Quant aux propos de sa soeur qu'il a enregistrés à son insu, il affirme que son but était de récolter des preuves. "C'était surtout pour prouver mes propos."

De terribles menaces
Selon lui, sa famille aurait tout tenté pour le faire taire. Sa maman aurait même menacé de se lacérer devant son propre petit-fils. "Elle a menacé de se lacérer à coups de couteau, s'étrangler ou se couper la tête devant mon fils si je parlais".

Interrogé sur les meurtres commis par son frère, Abdelgahni se confie: "Je ne pourrai jamais les expliquer car ils sont inexplicables et inexcusables", dit-il. le frère de Mohamed Merah explique cependant qu'il y avait une terre fertile pour le terrorisme dans sa famille. "On a eu une éducation de racisme, d'antisémitisme".

"Mohamed a toujours aimé l'action, le goût du risque c'est ce qu'il cherchait", dit-il pour tenter d'expliquer le passage à l'acte de son frère. "Et on lui a donné cette idée que mourir en martyr c'était la plus belle des morts".

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo