Plein écran
Illustration: des activistes manifestent pacifiquement contre la tenue du concours Eurovision à Tel Aviv © ap

Action devant la RTBF et la VRT contre l'Eurovision en Israël

Une trentaine de manifestants pacifiques mène une action symbolique devant les entrées des chaînes publiques belges RTBF et VRT mardi soir à Bruxelles, a appris Belga à bonne source. L'information a été confirmée par la RTBF. Ces activistes protestent contre l'organisation du concours Eurovision de la Chanson en Israël.

Des manifestants se sont enchaînés symboliquement à l'entrée des bâtiments pour dénoncer "la réalité quotidienne de l'occupation" en Palestine, ont-ils indiqué. Ils ont appelé la RTBF et la VRT à ne pas diffuser l'événement. "L'image positive d'Israël que nous allons voir est incompatible avec la réalité de la manière dont le pays occupe et asservit militairement les Palestiniens depuis des décennies", ont-ils fait valoir.

La RTBF, par la voix de sa porte-parole, a confirmé l'action, ajoutant que l'accès aux locaux n'était pas entravé. "Ils ont envoyé des e-mails en expliquant leur position, qui est tout à fait respectable."

La chaîne diffusera cependant bien l'événement. "Le concours Eurovision de la Chanson est un événement apolitique", a justifié la porte-parole du média public.

Le chanteur belge Eliot participera mardi soir à la première demi-finale à Tel Aviv et tentera de qualifier la Belgique avec le titre pop 'Wake up' pour la finale prévue samedi.

  1. “Maëlle, ce n’était pas du harcèlement scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école
    Interviews

    “Maëlle, ce n’était pas du harcèle­ment scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    À la fin du mois de janvier, Maëlle (15 ans) a décidé de se donner la mort. Elle faisait l’objet d’un harcèlement de la part de plusieurs élèves du Centre Scolaire Saint-Joseph Notre-Dame à Jumet (Charleroi). Toute l’école a été particulièrement affectée par cet événement. L’enquête judiciaire est toujours en cours. Pour l’instant, le Parquet de Charleroi se refuse à tout commentaire.
  2. Des files commencent à se former à Brussels Airport
    mise à jour

    Des files commencent à se former à Brussels Airport

    Les agents de la police aéroportuaire ont poursuivi leur grève du zèle samedi matin, mais l’impact vers 09h00 restait toutefois limité aux départs des vols non-Schengen. Les passagers concernés doivent compter au moins trois quarts d’heure d’attente au contrôle des passeports, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Il n’y a pour le moment pas d’autre embarras causé aux arrivées ou à proximité des voies d’accès à l’aéroport.