Bali "crucial" pour éviter de futures catastrophes climatiques

Plein écran

La conférence sur le climat qui s'ouvre lundi à Bali est une "occasion cruciale" pour les gouvernements d'apporter les réponses permettant d'éviter les catastrophes annoncées sinon par les experts, a estimé dimanche le chef de la convention climat de l'ONU.

"Nous avons deux semaines très remplies qui s'annoncent, deux semaines au cours desquelles les gouvernements ont une occasion cruciale de fournir les réponses politiques à ce que nous dit la communauté scientifique", a déclaré Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention de l'Onu sur les changements climatiques (CNUCC, UNFCCC en anglais).

Il a dit espérer à Bali une décision de lancer des négociations sur l'après protocole de Kyoto, sur un calendrier pour ces négociations et sur une date pour les conclure. La conférence de Bali, qui se tient du 3 au 14 décembre et est pilotée par l'ONU, doit permettre de tracer une feuille de route de négociations pour prolonger le protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. M. de Boer a indiqué que 1.500 journalistes du monde entier étaient accrédités pour la conférence.

La conférence sera l'occasion pour le gouvernement allemand d'annoncer mercredi, des nouvelles mesures pour limiter les gaz à effet de serre, a indiqué ce weekend la chancelière Angela Merkel. (belga)