Belfodil offre un partage quasi-inespéré au Standard

Dans un match accroché et très difficile, le Standard est parvenu à arracher, in extremis, le point de l'espoir, contre le Panathinaïkos, à Sclessin. Le bourreau du Standard se nomme Victor Ibarbo. En moins de 40 minutes, et grâce à un doublé (12e, 36e), le n°8 du Pana a mis le Standard au tapis. Avant que Edmilson Junior, sur penalty, ne rende espoir à ses partenaires, juste avant la pause (45e+1). Suffisant pour se relancer. Et en toute fin de rencontre (82e), c'est Belfodil, d'un coup-franc très puissant, qui a remis les pendules à l'heure. Une égalisation méritée pour les Rouches. Et qui permet encore au Standard de croire en son rêve européen. Mais il faudra être plus appliqué et plus réaliste pour prendre des points sur la scène européenne.

  1. Un éléphanteau charge les vétérinaires pour protéger sa mère mal en point
    Play

    Un éléphan­teau charge les vétérinai­res pour protéger sa mère mal en point

    12:13
  2. La Porsche de Maradona mise aux enchères en Belgique
    Play

    La Porsche de Maradona mise aux enchères en Belgique

    28 février