Plein écran
© photo_news

Bemelmans peut encore rêver du tableau final à Wimbledon

Premier des quatre Belges à fouler lundi le gazon de Wimbledon à l'occasion du premier tour des qualifications du 3e tournoi du Grand Chelem de tennis, Ruben Bemelmans a passé sans encombre ce premier obstacle. Deuxième tête de série de ces 'qualifs', grâce à sa 103e place mondiale, le gaucher limbourgeois a éliminé le longiligne Américain de 2m01 Christopher Eubanks, 22 ans, 202e mondial. Il s'est imposé dans ce match inédit en deux manches 6-4, 6-4 après 1h04 de jeu. Le N.2 belge va tenter de se qualifier pour son 6e Wimbledon en sept ans. Il avait atteint le 3e tour l'an dernier, son meilleur résultat à Londres. Il faut gagner trois matchs (en deux sets gagnants) en simple et deux en double pour rejoindre le tableau du tournoi. Celui-ci se jouera du 2 au 15 juillet.

Ruben Bemelmans rencontrera au 2e tour, un joueur qu'il ne connaît pas non plus : le vainqueur du duel entre le jeune Serbe de 18 ans Miomir Kecmanovic (ATP 182) et l'Espagnol Enrique Lopez Perez (ATP 158), 27 ans.

Bemelmans, 282e en double, jouera encore lundi soir son premier tour des qualifications du double messieurs. Associé à l'Américain Denis Kudla (ATP 162), il défiera la première tête de série formée par l'Ukrainien Denys Molchanov (ATP 92) et le Slovaque Igor Zelenay (ATP 87).

Arthur De Greef, 26 ans, 256e à l'ATP, tente lui aussi sa chance en simple. Il rencontre l'Australien Jason Kubler, 25 ans, 147e mondial. Le Ucclois n'a disputé qu'un seul tournoi du Grand Chelem dans sa carrière : Roland Garros, l'an dernier, après être sorti des qualifications.

Sander Gille (ATP 95) et Joran Vliegen (ATP 104), tête de série numéro 2 des qualifs en double, aborderont en fin de journée le premier tour de la compétition contre les frères jumeaux thaïlandais Sanchai et Sonchat Ratiwatana, respectivement 109 et 134e mondiaux en double.