BFMTV s'excuse après avoir diffusé "I Shot the Sheriff" après la mort de Cherif Chekatt

VideoLa chaîne d'info BFMTV a présenté vendredi des excuses pour avoir diffusé la chanson de Bob Marley "I Shot the Sheriff" jeudi soir sur son antenne, après la mort de Cherif Chekatt, l'auteur de l'attaque du marché de Noël de Strasbourg.

Durant une édition spéciale de la chaîne consacrée à la mort de Cherif Chekatt, tué par la police, la célèbre chanson de Bob Marley avait résonné durant une bonne minute à l'antenne, vers 22H21, ce dont de nombreux téléspectateurs se sont émus sur les réseaux sociaux.

La chaîne s'est excusée pour ce qu'elle a qualifié d'"incident grave", dans un message diffusé à l'antenne vendredi matin, publié également sur son site.

"Jeudi soir, l'édition spéciale consacrée sur BFMTV à la mort du tireur présumé de l'attentat de Strasbourg a été perturbée à 22h21 par l'irruption à l'antenne d'un fond musical. L'équipe technique en charge du son, a reconnu être à l'origine de cet incident grave et plaide une 'erreur de manipulation'", a indiqué BFMTV.

"Une enquête est en cours et permettra, nous l'espérons, de faire toute la lumière. Nous présentons nos excuses à nos téléspectateurs pour cet incident évidemment indépendant de notre volonté", a ajouté la chaîne, qui fait partie des médias audiovisuels du groupe Altice.

Des téléspectateurs s'étaient étonnés sur Twitter d'entendre le tube de Bob Marley alors que venait d'être abattu Cherif Chekatt, certains dénonçant une blague de mauvais goût. D'autres assuraient que le son provenait d'un micro laissé ouvert par BFMTV. Selon le Huffington Post, des témoins ont en effet rapporté que la chanson avait été jouée sur place par les badauds venus applaudir la police. Des internautes ont cependant réfuté cette thèse, arguant que la qualité du son était trop élevée.