Plein écran
"Bruxelles s'habille de la couleur du maillot jaune pour le Grand depart du Tour de France” © BELGAONTHESPOT

Bruxelles aura la tête dans le guidon pour le Tour de France: tout ce qu’il faut savoir

Bruxelles s'apprête à connaître quatre jours de fièvre cycliste avec le Grand départ du Tour de France. Du 4 au 7 juillet, la capitale propulsera le vélo sur le devant de la scène avec un "fan park" sur la Place de Brouckère, la présentation en grandes pompes des 22 équipes de coureurs sur la Grand-Place et le départ des deux premières étapes du Tour les 6 et 7 juillet.

Les festivités pour le grand public débuteront le jeudi 4 juillet sur la Place de Brouckère, où les fans pourront s'imprégner de l'atmosphère de la Grande Boucle, l'une des courses cyclistes les plus prestigieuses au monde avec le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne. Durant quatre jours, des animations, des jeux et des ateliers y seront organisés par les organisateurs et les partenaires du Tour. 

Présentation sur la Grand-Place

Le même jour, les coureurs enfourcheront leur vélo de course sur la place des Palais pour rejoindre le coeur de la ville, en passant par les Galeries Royales Saint-Hubert. Les 22 équipes seront ensuite présentées officiellement sur la Grand-Place.

En route vers Charleroi

Le samedi, le peloton s'élancera de Bruxelles-Ville pour une première étape de 192 kilomètres. Les coureurs traverseront les communes de Molenbeek-Saint-Jean, Ganshoren, Koekelberg, Anderlecht, Etterbeek, Woluwe-Saint-Pierre et Auderghem, prenant la direction de Charleroi.

Contre-la-montre sur les avenues bruxelloises

Le lendemain, les larges avenues bruxelloises serviront de décor au premier contre-la-montre sur une distance de 28 kilomètres. La procession de cyclistes passera par Bruxelles-Ville, Etterbeek, Woluwe-Saint-Pierre, Auderghem, Watermael-Boitsfort, Ixelles, Woluwe-Saint-Lambert et Schaerbeek. 

Toutes les informations sur les animations prévues sont sur le site web www.brusselsgranddepart.com.

Plein écran
Eddy Merckx célèbre cette année le 50ème anniversaire sa première victoire sur le Tour, en 1969. © Photo News
Plein écran
© Photo News
  1. 23 ans après la marche blanche, une marche noire à Bruxelles

    23 ans après la marche blanche, une marche noire à Bruxelles

    Une marche noire est prévue dimanche après-midi dans le centre de Bruxelles pour protester contre l'éventualité d'une demande de libération conditionnelle de Marc Dutroux et celle effective de Michel Lelièvre. Le rassemblement est prévu à 12h00 sur le boulevard du roi Albert II, d'où des discours seront prononcés. Le départ est fixé à 14h00 et l'arrivée à 16h00 sur l'esplanade de l'Europe près de la gare du Midi, avant la dislocation du cortège à 17h00.
  2. Une criminelle belge sur une nouvelle liste des femmes les plus recherchées par Europol

    Une criminelle belge sur une nouvelle liste des femmes les plus recher­chées par Europol

    La criminelle quinquagénaire belge Hilde Van Hacker, en cavale avec son compagnon Jean-Claude Lacote après avoir tué un homme d’affaires britannique à la Côte en 1996, figure parmi les visages masqués mis en scène dans la nouvelle campagne “Crime has no gender” (soit “le crime n’a pas de sexe”) lancée vendredi par l’agence européenne de police criminelle Europol et visant à capturer les femmes les plus recherchées d’Europe. “Les gens pensent que d’habitude ces crimes ne sont pas commis par des femmes, mais ils le sont, et ils sont aussi graves que ceux commis par les hommes”, a commenté Tine Hollevoet, porte-parole d’Europol.