Plein écran
© belga

Ce que veulent les Bruxellois pour améliorer la mobilité

De meilleures liaisons au niveau des transports apporteraient une nette amélioration de la vie au quotidien dans la ville. C'est ce que révèle une étude effectuée auprès des habitants de la capitale belge à l'initiative de Zipcar, le premier réseau mondial d'autopartage.

Si Bruxelles ne fait pas partie des villes les mieux desservies au monde, c'est principalement dû à la combinaison du volume important de véhicules qui y circulent et du manque d'intégration de l'offre des différentes sociétés de transports publics (STIB, De Lijn, TEC, SNCB). Les résultats de l'étude font ainsi apparaître que les habitants estiment qu'il est certainement possible de faire mieux. Des investissements sont à prévoir si l'on veut améliorer la situation existante et le ressenti des citadins.

Les réseaux d'autopartage comme Zipcar continueront de jouer un rôle clé dans le soutien de l'offre faite par les transports en commun traditionnels, et pour relier les endroits que métro, trams, trains ou bus n'atteignent pas. Les améliorations apportées au réseau des transports n'excluent pas (pour 35% des participants) les changements qui devraient encore être réalisés par les autorités de la capitale: créer un sentiment de collectivité plus fort (22 %) et réduire le nombre de touristes dans la ville (14 %).

Le quartier de Bruxelles dont les habitants se sont le plus exprimés en faveur d'un changement conceptuel sont ceux du Quartier des Marolles, où près d'un quart des personnes interrogées (22%) ont émis le souhait d'avoir plus d'espaces verts. Ce quartier typique, aux nombreux commerces et cafés en tout genre, attire tout au long de l'année beaucoup de visiteurs, qu'ils soient ou non de Bruxelles. Une personne sur cinq (19 %) aimerait aussi connaître un Quartier des Marolles sans voitures. La gare de Bruxelles-Midi est le hub favori (30%), suivi par la gare de Bruxelles-Central (27%) Ceci est principalement dû à l'interconnexion entre trains, métro, trams et autobus, et à l'installation récente de nouvelles boutiques et restaurants. À l'une des extrémités de la ville se trouve la Gare de l'Ouest, un hub de transports que les Bruxellois se plaisent à détester (5 %) en raison des mauvaises connexions et des distances à parcourir d'un point à un autre dans la station.

Kate Croisier, directrice de Zipcar Belgique: "Il n'est pas surprenant de constater que les citadins bruxellois éprouvent le besoin de voir le réseau de transports s'améliorer au bénéfice de la qualité de vie dans la ville. Nos abonnés sont certes parmi les personnes les plus avisées en ce qui concerne les déplacements dans la capitale, et à juste titre veulent-ils se rendre d'un point A à un point B, et au-delà, toujours un peu plus rapidement. Un service comme Zipcar est là pour relier des endroits de Bruxelles mal desservis par le métro, les trams, les trains ou les bus, tout en contribuant à réduire le nombre de voitures circulant dans la ville. Et en ce qui nous concerne, nous jouons ici à coup sûr un rôle afin de relever ce défi."

À propos de l'étude
L'étude a été menée par Sapio Research en septembre 2018, auprès de 3.000 personnes âgées de plus de 18 ans, à Londres, Barcelone et Bruxelles (soit 1.000 participants par ville).

Football en live

home logo KRC GenkGNK
18:00
Standard LiègeSTA
away logo
home logo La GantoiseGNT
18:00
AnderlechtAND
away logo
home logo FC BrugesCLU
18:00
AnversANT
away logo