Charles Michel se profile comme Premier ministre

VideoSauf surprise, la coalition suédoise (N-VA, CD&V, Open VLD, MR) devrait conclure la semaine prochaine. Avec Charles Michel comme formateur et futur Premier ministre? C'est le scénario qui se profile en tout cas.

Plein écran
© belga
Plein écran
© belga

D'ici la semaine prochaine, Charles Michel souhaite boucler les négociations en tant que formateur. En se profilant de la sorte et en posant sa candidature au poste de Premier ministre, il espère très vite pouvoir parachever le travail et annoncer la fumée blanche.

La pression sur le MR
La semaine dernière, Kris Peeters (coformateur) avait appelé la famille libérale à faire "le plus rapidement possible" la clarté sur le choix du futur Premier ministre, dévolu au MR après l'accord intervenu à propos de la désignation du commissaire européen.

Dans un premier temps, les libéraux francophones n'ont jamais voulu faire du "Seize" une priorité, désirant avant tout obtenir des garanties solides sur le contenu. Officiellement, c'est seulement après l'approbation de l'accord de gouvernement par les congrès de parti que le sujet des postes ministériels serait évoqué. Mais selon le quotidien flamand De Morgen, Charles Michel aurait bel et bien fait une ouverture vers le poste de PM. Sous pression, le président du MR est sollicité par les partenaires.

Dernier rapport au Roi?
Une fois un accord sur le budget (trajectoire budgétaire et assainissement des finances publiques) intervenu, Michel serait donc prêt à faire le grand saut et entamer la dernière ligne droite. Quel est le scénario le plus plausible? Le duo de coformateurs ferait rapport au Roi une dernière fois, avant la nomination de Charles Michel comme formateur. Si ce cas de figure se confirme, il deviendrait donc candidat au poste de Premier ministre.

Après, il restera à dénouer les derniers noeuds à la table de négociations avant d'entamer l'atterrissage définitif et s'atteler aux portefeuilles ministériels, avec Kris Peeters attendu comme vice-Premier ministre.