Charlie Hebdo: "Nous avons vengé le prophète"