Cinq activistes prennent d'assaut une grue à Bruxelles

Cinq activistes du groupe Désobéissance Civile Belgique ont pris d'assaut une grue se situant rue Henri Maus, près de la Bourse de Bruxelles. Perchés à une dizaine de mètres de hauteur depuis 19 heures mardi soir, ils ont promis à la police de redescendre vers 22 heures, a-t-on appris auprès de la police locale.
 
Le but des activistes était de déployer une banderole visant à dénoncer la démarche "antidémocratique" de l'Union Européenne. Les policiers sont en pourparlers avec les activistes afin de les faire descendre.
 
Par cette action, le groupe Désobéissance Civile Belgique entend notamment dénoncer "la soumission des Etats européens à l'Union Européenne, via le Traité de Lisbonne, adopté sans consultation préalable des citoyens." Dans un communiqué, les activistes dénoncent également l'absence de référendum lors de l'adoption de l'euro au début des années 2000 et "la mise en place, par le groupe Bilderberg, d'un président à la tête de l'UE, M. Van Rompuy, sans élections."
 
Le groupe regrette également les "explications relatives à la Charte des droits fondamentaux" qui autorisent à donner la mort pour effectuer une arrestation régulière ou pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection."
 
Désobéissance Civile Belgique exige qu'un referendum soit organisé tant au niveau national qu'au niveau international pour tous les pays membres de l'UE. (belga)