Plein écran
Archives © epa

Confisquer les bijoux des migrants, une "question de principe"

Un parti danois eurosceptique et anti-immigration a défendu le projet controversé du gouvernement de confisquer bijoux et autres effets de valeur aux migrants pour financer leur accueil, une mesure visant selon lui à juguler leur flux.

Le gouvernement danois avait défendu vendredi cette mesure - prévue dans le cadre d'un projet de loi devant être débattu au Parlement en janvier -, qui a été qualifiée par ses opposants de dérive "autoritaire" rappelant la spoliation des juifs pendant la Deuxième guerre mondiale.

"Vous devez éviter le Danemark"
Pour Martin Henriksen, porte-parole du parti populaire (Dansk Folkeparti, DF) sur les questions migratoires, "c'est le signal qui compte. En gros, on dit: Si vous voulez venir en Europe, vous devez éviter le Danemark".

"Société d'apartheid"
Soutien du gouvernement minoritaire au Parlement, DF revendique être à l'origine du projet même s'il ne l'a pas formellement présenté. Pour Imran Shah, représentant de la Société Islamique du Danemark, leur stratégie est évidente: "Le parti continue d'essayer de repousser les limites du possible pour former à l'avenir une société d'apartheid", a-t-il réagi auprès de l'AFP.

"Protéger notre démocratie"
M. Henriksen se défend d'avoir de mauvaises intentions: "C'est juste une petite proposition (...) dans le but de protéger notre démocratie, notre pays et notre culture". Il a rappelé que son parti souhaitait réduire a minima le droit à l'asile: "Si vous regardez l'important afflux de musulmans au Danemark, il y a des zones au Danemark où les juifs ne se sentent pas en sécurité, où les chrétiens non plus ne se sentent pas en sécurité", a-t-il insisté.

Confiscation
Le projet de loi s'inscrit dans le cadre d'un resserrement des conditions d'accueil des migrants dans le royaume scandinave. Il prévoit d'autoriser la fouille des bagages des migrants et de confisquer tout objet de valeur ou argent liquide au-delà de 3.000 couronnes danoises (400 euros environ). Alliances, montres et téléphones portables ne sont pas concernés par cette mesure.

Pétition
Une pétition en ligne "Non à la confiscation des biens des migrants" avait recueilli lundi plus de 14.000 signatures. Le Danemark a vu arriver plus de 13.000 demandeurs d'asile entre janvier et octobre, dont plus du quart au cours du seul mois d'octobre. Dix fois moins que la Suède voisine qui en attend jusqu'à 190.000 sur l'année.

Plein écran
Archives © epa
  1. Bruges s’impose dans le choc face à Charleroi et s’envole en tête

    Bruges s’impose dans le choc face à Charleroi et s’envole en tête

    Le Club de Bruges a conforté encore un peu plus sa place de leader (1er, 64 pts) en s’imposant sur la plus petite des marges face à Charleroi (4e, 48 pts) dans le choc de la 27e journée du championnat de Belgique de football dimanche au stade Jan Breydel. Anderlecht (9e, 34 pts) reçoit Eupen (13e, 26 pts) à 18h00 et La Gantoise (2e, 52 pts) accueille Saint-Trond (12e, 32 pts) à 20h00 pour les deux derniers matches du weekend.

Football en live

home logo La GantoiseGNT
FIN
4-1
STVVSTV
away logo
home logo AnderlechtAND
FIN
6-1
KAS EupenEUP
away logo
home logo FC BrugesCLU
FIN
1-0
CharleroiCHA
away logo