Plein écran
© afp

Courtois prie pour éviter Chelsea

Si l'Atletico Madrid tombe contre Chelsea en demi-finales de la Ligue des Champions, Thibaut Courtois devra sortir de sa poche les six millions d'euros réclamés par les Blues, indique aujourd'hui Het Nieuwsblad. Les Londoniens sont prêts à laisser tomber cette clause si le gardien prolonge jusqu'en 2018.

Plein écran
© afp
Plein écran
© belga

Courtois, qui appartient à Chelsea, pourrait devoir payer la somme de trois millions par match (aller puis retour) selon certaines sources. En déclarant qu'il ne pouvait pas payer, Enrique Cerezo, le président de l'Atletico, met clairement la pression sur le gardien pour qu'il parvienne à trouver un nouvel accord avec Chelsea. Dans un nouveau contrat, cette clause ne serait alors plus d'actualité. Dans ce cas, l'Atletico n'aurait rien à payer et c'est Courtois qui ferait une concession financière.

Tirage à 12h
Finalement, le plus simple est que les deux équipes s'évitent au tirage au sort, qui aura lieu ce vendredi à 12h. Le Diable Rouge avait misé sur l'élimination de Chelsea contre le PSG lorsqu'il avait annoncé que son avenir serait éclairci cette semaine. Pas de chance...

Il est tout de même étrange de constater que cette clause n'avait pas lieu d'être lorsque les deux clubs s'étaient affrontés en 2012 pour la Supercoupe d'Europe. "Je n'imagine pas une seule seconde que l'Atlético affronte les Anglais sans Thibaut sur la pelouse. En finale de la Supercoupe d'Europe 2012, il avait d'ailleurs été aligné sans le moindre souci", , a toutefois confié Thierry Courtois, le père, dans Sudpresse. Mais il reconnait que des négociations devront être entamées.