Plein écran

De Wever plus taiseux que Leterme

Le leader de la NV-A refuserait de répondre explicitement à une question sur quatre.

  1. Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageuses pour vous
    Guide-epargne.be

    Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageu­ses pour vous

    À partir du Nouvel An 2022, les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et de bpost banque seront plus chers. Il est frappant de constater que non seulement les prix des transactions bancaires hors ligne augmenteront, mais également les frais standard pour chaque titulaire de compte. Y a-t-il encore des banques qui vous accordent un compte à vue gratuit? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit un aperçu.
  2. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  1. La majorité bruxelloise se déchire sur le dossier Uber

    La majorité bruxelloi­se se déchire sur le dossier Uber

    Si on ne peut encore parler d’implosion, écrire que la majorité au pouvoir en Région bruxelloise vacille à cause de l’épineux dossier Uber est un euphémisme. Le PS, qui fait cavalier seul dans cette affaire, se retrouve complètement isolé alors que quatre partis de la majorité au parlement bruxellois (Défi, Open VLD, Groen et one.brussels) ont déposé une proposition d’ordonnance qui doit offrir une solution temporaire aux chauffeurs Uber dans l’attente de l’approbation du plan taxi du gouvernement régional. Le PS refusant de soutenir un texte “dicté par Uber”. Une chose est sûre: ce dossier laissera des traces pour la seconde moitié de la législature.