reuters
Plein écran
© reuters

Début de dialogue rejeté par l'opposition, les violences continuent