Des milliers de jeunes ont marché pour le climat aux quatre coins de la Belgique

VideoQuelque 5.000 élèves de secondaire et étudiants du supérieur manifestent jeudi matin dans le centre de la capitale, selon le comptage définitif de la police de Bruxelles-Ixelles. Le cortège de la manifestation pour le climat s'est ébranlé vers 10h45 depuis la gare du Nord. Il devrait rejoindre la gare du Midi en empruntant le même parcours que la semaine dernière. Au moins 10.000 autres jeunes ont quant à eux rejoint Louvain pour la marche principale, indique la police.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news

"On est plus chaud que le climat", scandent les manifestants, qui une fois de plus réclament une véritable politique climatique. Banderoles et pancartes sont brandies en nombre par les jeunes mobilisés en faveur de l'environnement. Les drapeaux belge et européen flottent en tête du cortège.

"Aucun parti n'est crédible s'il n'applique pas une politique pour le climat", explique Piero Amant, un membre du mouvement Génération Climat, ajoutant que les actions se poursuivront jusqu'aux élections prévues le 26 mai prochain. "Il y a une loi Climat qui est en train de passer au Parlement et, pour l'instant, des partis flamands sont en train de la bloquer parce qu'ils ne veulent pas la signer... Mais, il faut deux tiers du Parlement pour cette loi qui est indispensable, même si elle est insuffisante."

Des manifestants, c'est une vision à long terme qui est exigée. "Ceux qui vivent maintenant, ne pensent qu'à eux, mais il faudrait penser aux générations futures", estime un jeune de 17 ans. "Ils ne voient que leurs intérêts à court terme. Ils ne pensent qu'au présent, alors que même nous, on pense déjà aux générations suivantes, à nos enfants, à nos petits-enfants. Nous, on voit loin."

10.000 jeunes à Louvain
La police comptabilisait jeudi en milieu de journée environ 10.000 manifestants rassemblés dans le centre de Louvain pour le nouveau "jeudi pour le climat". Toutes les écoles secondaires de la ville brabançonne soutiennent la marche. Quelques centaines de jeunes supplémentaires étaient encore attendus en début d'après-midi, notamment depuis des écoles d'Heverlee. Vers 13h30, la marche a finalement débuté, avec plus de 10.000 participants, depuis la Ladeuzeplein. 

La police de Louvain a visiblement été surprise par le succès de l'initiative, puisqu'elle a indiqué en début d'après-midi que le parcours prévu avait été modifié "vu l'affluence". Plutôt que de passer par la Tiensestraat après avoir traversé la Grand-Place, les manifestants emprunteront les Bondgenotenlaan et Koning Leopold I-straat avant de revenir sur la Ladeuzeplein. 

Dans l'attente du départ, des jeunes reprenant notamment la chanson "Iedereen is van de wereld", de The Scene, ont été observés sur la place. Au moment de la mise en marche du cortège, les jeunes participants ont été applaudis par un groupe de parents et grands-parents, venus spécialement pour exprimer leur soutien.

Beaucoup d'enfants semblent faire partie du cortège, qui compte aussi des écoliers francophones.

600 manifestants à Anvers, 1.000 à Courtrai
Pour la quatrième semaine consécutive, quelques centaines de jeunes sont descendus dans les rues d'Anvers jeudi matin pour manifester pour le climat. La police a estimé le nombre de participants à 600, qui reste le nombre le plus important dans cette ville. Ils sont passés de la place de l'Opéra vers le centre de la ville en direction de la place Verte. A Courtrai, c'était 1.000 jeunes qui étaient présents. Ils exigent des politiciens une meilleure politique climatique et demandent plus d'efforts de la part des entreprises. 

A 9 heures, les élèves des groupes scolaires "Rhizo" et "het Guldensporencollege" de Courtrai se sont rassemblés. Avec des slogans et des couleurs, les élèves ont fait un tour de la ville en faisant arrêt à la maison communale et sont allés jusqu'au "Schouwburgplein". Vers 10h30, la foule s'est dispersée et les élèves sont retournés en classe.

Les jeunes anversois ont apportés des instruments "comme ça, les politiciens pourront mieux nous entendre".

Plein écran
Au moins 5.000 jeunes ont manifesté dans les rues de Bruxelles. © belga
Plein écran
La marche à Anvers. © Klaas De Scheirder
Plein écran
Des jeunes enfants ont marché pour le climat à Courtrai. © Henk Deleu

Marches à Mons et Liège
Deux étudiantes de l'Université de Mons ont également lancé un appel via Facebook pour observer un sit-in pour le climat sur le campus de l'UMons, à la plaine de Nimy, entre 11h00 et 13h00.

Une autre manifestation est prévue à 12h50 à Herve, au Collège royal Marie-Thérèse tandis qu'un rassemblement sera organisé place Léopold à Arlon à 13h00 par les élèves de l'Institut Sainte-Marie. Les jeunes militants se rendront devant les principales écoles de la ville dans le cadre d'un parcours élaboré avec l'école, le bourgmestre et la police.

Environ 250 jeunes, selon la police, se sont rassemblés ce jeudi sur le temps de midi en face de l'hôtel de Ville de Liège pour à nouveau réclamer des mesures politiques fortes contre le changement climatique.

Bien moins nombreux que jeudi dernier (15.000), les élèves poursuivent la mobilisation. Ils criaient et brandissaient des pancartes, sur lesquelles on pouvait notamment lire: "La planète se réchauffe, mais nous on n'a pas froid aux yeux! ".

"Trois cents multinationales sont responsables de 40% des émissions de CO2. Taxez ces multinationales! Ne fermez pas les yeux sur le tort qu'elles causent à notre planète. Encouragez la population à boycotter ces sociétés et donnez de la visibilité aux plus petites entreprises locales", lancent des élèves liégeois, se disant "soucieux du bien commun", à l'adresse des politiques.

Ces jeunes les invitent, par ailleurs, à proposer des pistes cyclables et des vélos (électriques) à usage public dans les grandes villes, arrêter le nucléaire ou encore promouvoir le "zéro déchet". 

Le mouvement "Students for Climate Liège" fixe déjà rendez-vous à jeudi prochain, le 14 février à 09h00, à la gare des Guillemins afin de rejoindre la manifestation pour des mesures politiques ambitieuses à Bruxelles.

Plein écran
© photo_news

Football en live

home logo KRC GenkGNK
18:00
Standard LiègeSTA
away logo
home logo La GantoiseGNT
18:00
AnderlechtAND
away logo
home logo FC BrugesCLU
18:00
AnversANT
away logo