Plein écran
© epa

Des problèmes constatés en Géorgie occasionnent des retards

Des problèmes dans les bureaux de votes sont constatés dans l'Etat de Georgie mardi en raison de défaillances techniques avec les machines électorales. Les élections de mi-mandat sont controversées dans cet Etat du sud des Etats-Unis, car les Démocrates accusent les Républicains de boycotter certaines communautés, principalement les Afro-américains.

Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
Plein écran
© epa

La course au siège de gouverneur fait surtout l'objet de toutes les attentions et a mis en lumière la "suppression d'électeur" ("voter suppression", NDLR) en cours depuis des années aux USA. Dans cet Etat du sud-ouest, la Démocrate Stacey Abrams est en lice avec le Républicain Brian Kemp qui, en tant que Secrétaire d'Etat en Géorgie, est en charge de l'organisation des élections et de la règlementation pour l'enregistrement des électeurs.

Au total, plus de 53.000 résidents de l'Etat n'auraient pas pu s'enregistrer en tant qu'électeurs car leurs données ne correspondaient pas exactement avec celles reprises dans la base de données. 70% de ces exclus étaient noirs, alors que la candidate Abrams est la première femme afro-américaine à prétendre au poste de gouverneur dans l'histoire américaine.

D'autres problèmes sont aussi constatés dans divers Etats. Au Dakota du Nord, les Amérindiens ont aussi été confrontés à des difficultés pour voter. En raison d'un changement de législation pour les élections locales, les électeurs devaient présenter une adresse physique pour s'enregistrer, or la plupart des gens qui vivent dans des réserves utilisent des boîtes postales.

Les médias rapportent que les chefs de la tribu sioux Standing Rock Sioux n'ont pas pu accéder aux urnes. La sénatrice démocrate Heidi Heitkamp est opposée dans l'Etat au Républicain Cramer. Selon les sondages, le siège devrait rester dans le camp républicain, mais la démocrate bénéficie d'un soutien dans la communauté des nations premières.

En Indiana, où les bureaux de vote devaient fermer à minuit HB, certains resteront ouverts une heure de plus en raison de retards.

  1. Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany
    Play
    Coupe de Belgique

    Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany

    La soirée du Sporting d’Anderlecht à Mouscron aurait été parfaite, s’il n’y avait eu cette sortie sur blessure de Vincent Kompany et ces dix dernières minutes de flottement. Surpris d’entrée, les Mauves n’auront pas douté trop longtemps. Dominateur ensuite et, pour une fois, efficace, Anderlecht a clairement pris le contrôle de la rencontre. La jeune garde du Sporting n’avait pas le droit à l’erreur, elle a répondu avec ses pieds et son talent pour s’ouvrir le chemin des quarts de finale de la Coupe de Belgique, où les Mauves retrouveront... le Club de Bruges.