Plein écran
© afp

Des témoins ont entendu le suspect crier "Allah Akbar"

VideoDes témoins de l'attaque à Strasbourg mardi soir ont entendu l'assaillant crier "Allah Akbar", a indiqué mercredi le procureur de Paris, Rémy Heitz, lors d'une conférence de presse au tribunal de grande instance de Strasbourg. Quatre de ses proches ont été placés en garde à vue. Deux personnes sont décédées et une troisième est en état de mort cérébrale, a également annoncé Rémy Heitz. Treize autres personnes ont été blessées, dont six se trouvent en "urgence absolue", a-t-il précisé.

Plein écran
© epa
Plein écran
© epa
Plein écran
© afp

"Au regard du lieu ciblé, du mode opératoire employé par l'assaillant, de son profil et des témoignages recueillis auprès de ceux qui l'ont entendu crier 'Allah Akbar', la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie des faits", a-t-il déclaré.

Le suspect, Chérif C., a été vu porteur d'une arme à feu peu avant 20h00 mardi rue des Orfèvres, au cœur du marché de Noël. Tout au long de son parcours, il a à plusieurs reprises ouvert le feu avec une arme et il a également utilisé un couteau, précise le procureur.

Il s'est ensuite retrouvé face à quatre militaires et un échange de tirs a eu lieu, le blessant au bras. Peu après 20h00, il a quitté les lieux en taxi vers le quartier Neuhof. Le chauffeur du taxi a précisé avoir vu l'homme blessé et armé. "L'individu, pour justifier ses blessures, a évoqué son passage à l'acte, indiquant avoir tiré vers des militaires et tué 10 personnes", a ajouté Rémy Heitz. Une fois descendu du véhicule, il a croisé des fonctionnaires de police et un nouvel échange de tirs est intervenu.

L'évocation d'une grenade découverte chez lui le matin même a permis de faire le rapprochement avec une opération de police mardi matin au domicile de Chérif C., dans le cadre d'une enquête pour tentative d'assassinat, violence aggravée et association de malfaiteurs. Les enquêteurs ont saisi une grenade, une arme chargée et quatre couteaux.

Quatre de ses proches ont été placés en garde à vue.

Les drapeaux sont en berne à Strasbourg mercredi.

Plein écran
© epa
  1. Succès aisé et première place assurée: soirée parfaite pour les Diables en Russie

    Succès aisé et première place assurée: soirée parfaite pour les Diables en Russie

    Sur papier, les Diables disputaient ce samedi soir en Russie leur match le plus compliqué dans la campagne éliminatoire. Mais sur papier, seulement. Sérieux et efficaces, les Diables ont aussi pu compter sur des frères Hazard des grands soirs pour se mettre rapidement à l’abri. Le match était déjà terminé au repos. Pour la forme, Lukaku a planté son petit but habituel en seconde période avant une réduction du score anecdotique. Les Diables assurent leur première place, leur statut de tête série pour le tirage de l’Euro et poursuivent leur sans-faute. Que demander de plus?

Football en live

home logo RussieRUS
FIN
1-4
BelgiqueBEL
away logo