Plein écran
© ap

Deux explosions secouent le centre de Tripoli

Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters
Plein écran
© ap

Deux explosions ont secoué mardi soir le centre de Tripoli épargné pendant trois jours par les bombardements de l'Otan qui avait fait de la capitale libyenne une cible de ses raids quotidiens plusieurs semaines durant.
 
Les détonations ont été entendues vers 23H30 heure, selon un
journaliste de l'AFP. Une colonne de fumée noire s'est élevée au-dessus d'un site indéterminé, non loin du centre-ville, selon des témoins.
 
L'agence officielle libyenne Jana a précisé peu après que des "sites civils dans la zone de la cité Al-Fernaj (...) ont été les cibles de raids de l'Otan, l'agresseur colonialiste croisé", précisant que des incendies se sont déclenchés dans des maisons de civils à la suite des raids.
 
L'agence a également fait état de blessés, sans fournir d'autre détail.
Tripoli et ses banlieues avaient été les cibles de bombardements quasi quotidiens de l'Otan, qui dirige depuis le 31 mars des opérations militaires déclenchées par une coalition internationale après plus d'un mois d'une révolte réprimée dans le sang en Libye. (belga/chds)

Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
1-0
AnderlechtAND
away logo