Plein écran
© reuters

Deux Israéliens tués en Cisjordanie, le Hamas revendique deux attaques

Deux Israéliens ont été tués jeudi dans une attaque à l'arme à feu près d'une colonie israélienne en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, a indiqué l'armée.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters

Une porte-parole de l'armée a confirmé la mort de deux Israéliens sans corroborer des informations selon lesquelles l'attaque visait des soldats israéliens.

Deux autres personnes ont été blessées, selon les secours.

L'identité des victimes et du ou des attaquants n'était pas connue dans l'immédiat.

Des témoins cités par la presse israélienne ont dit avoir vu un homme descendre d'un véhicule et ouvrir le feu puis prendre la fuite.

L'attaque est survenue sur la grande route qui traverse la Cisjordanie du nord au sud.

Cette attaque est au moins la troisième à l'arme à feu en l'espace de deux mois en Cisjordanie. Elle survient quelques heures seulement après que l'armée israélienne a annoncé avoir abattu deux Palestiniens impliqués selon elles dans des attaques qui ont causé la mort de trois Israéliens en Cisjordanie occupée, dont un bébé, et fait craindre un regain de violences.

Le Hamas revendique deux attaques récentes

La branche armée du mouvement palestinien Hamas a revendiqué jeudi deux récentes attaques meurtrières contre des Israéliens en Cisjordanie, promettant que l'Etat hébreu ne connaîtrait "ni sécurité, ni stabilité" dans ce territoire palestinien occupé.

Dans un communiqué, les Brigades Ezzedine al-Qassam ont annoncé la mort de deux "combattants", tués dans la nuit par les forces israéliennes: Achraf Naalwa, auteur d'une attaque à Barkan qui a tué le 7 octobre deux Israéliens, et Salah Omar Barghouthi qui a blessé le 9 décembre à l'entrée d'Ofra sept Israéliens, y compris une femme enceinte dont le bébé est décédé mercredi.

"De l'opération héroïque de Barkan à l'opération d'Ofra, les Brigades al-Qassam créent une nouvelle épopée dans les glorieuses pages de notre peuple", est-il écrit dans le communiqué. 

"Notre résistance sera présente sur toute la carte de la patrie", ajoute la branche armée du Hamas, "l'ennemi ne doit rêver ni de sécurité, ni de stabilité en Cisjordanie" et "toutes les tentatives visant à détruire notre résistance et briser nos armes en Cisjordanie échoueront".

Le mouvement Hamas contrôle la bande de Gaza.