Plein écran
© getty

Diane Kruger dans le jury de la Mostra

L'écrivain français Emmanuel Carrère, l'actrice allemande Diane Kruger et le réalisateur taïwanais Hou Hsiao-hsien font partie du jury de la 72e Mostra de Venise, du 2 au 12 septembre, ont annoncé lundi les organisateurs du plus ancien festival de cinéma au monde. Le jury, qui décernera le Lion d'Or du meilleur film et le Lion d'Argent du meilleur réalisateur, sera présidé par le metteur en scène mexicain Alfonso Cuaron ("Gravity").

Outre Emmanuel Carrère (auteur notamment de "Limonov", "D'autres vies que la mienne" et "L'Adversaire"), Diane Kruger ("Inglorious Basterds") et Hou Hsiao-hsien (Lion d'or en 1989 pour "La cité des douleurs"), il comprendra le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan (Palme d'Or à Cannes en 2014 pour "Winter sleep") ainsi que l'actrice américaine Elizabeth Banks ("Hunger Games", "Spiderman").

Les réalisateurs italiens Francesco Munzi ("Anime nere", qui a gagné neuf David di Donatello -récompense du cinéma italien- cette année), polonais Pawel Pawlikowski ("Ida", Oscar du film étranger en 2015) et anglaise Lynne Ramsay ("We need to talk about Kevin"), feront également partie du jury.

Outre le Lion d'Or et le Lion d'Argent, le jury vénitien décernera également son Grand Prix, la Coppa Volpi du meilleur acteur et de la meilleure actrice, ainsi que le prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir masculin ou féminin, un prix pour le meilleur scénario ainsi qu'un Prix spécial du Jury.

Le réalisateur français Bertrand Tavernier ("L'horloger de Saint-Paul", "Coup de torchon", "Capitaine Conan", "Ca commence aujourd'hui", "La princesse de Montpensier") recevra un Lion d'Or pour l'ensemble de sa carrière.

  1. Reprise des traitements de Vincent Lambert: “Du sadisme pur”
    Mise à jour

    Les parents de Vincent Lambert obtiennent la reprise des soins en appel: “Du sadisme pur”

    La cour d’appel de Paris a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie, interrompus depuis lundi matin, jusqu’à ce qu’un comité de l’ONU se prononce sur le fond de son dossier. Les avocats des parents du Français Vincent Lambert sont attendus mardi matin au centre hospitalier de Reims pour vérifier la reprise, au moins provisoire, des soins.