Plein écran

Dieudonné en Libye: "Kadhafi est plus honnête que Sarko et BHL"

Toujours aussi vindicatif, l'ancien (on précise) humoriste a justifié son séjour dans une interview pour le site controversé medialibre.eu (aujourd'hui inaccessible). Avec un discours antisioniste, anti-Sarkozy et anti-Bernard-Henri Lévy.

Plein écran
Dieudonné est arrivé dimanche en Libye et a immortalisé cet instant en postant ce cliché sur son blog. (source: iamdieudo.com)

"Plus honnête que Sarko ou BHL"
"L'humoriste" français Dieudonné est arrivé sur le sol libyen pour venir en aide au Général Kadhafi, victime selon lui "d'une agression occidentale". Une arrivée triomphalement affichée sur son blog officiel iamdieudo.com, où il pose sous une affiche montrant le colonel Mouammar Kadhafi le point levé. L'espoir du militant antisioniste est d'ailleurs de rencontrer Kadhafi au cours de sa "tournée libyenne", à l'image de son voyage à Téhéran où il avait rencontré le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Dieudonné a motivé son séjour en Libye au travers d'une vidéo postée sur son blog, où il revient sur l'action militaire "aberrante" en Libye et soutient Kadhafi "une figure africaine importante bien plus honnête que Nicolas Sarkozy ou que Bernard Henri Lévy".

"Boucliers humains"
"Les médias occidentaux ont réussi à diaboliser Kadhafi. C'est quand même lui qui a aidé Nelson Mandela pendant ses 27 années de prison. C'est grâce au colonel libyen que l'AMC va vivre. Kadhafi est une figure africaine importante. Pour moi, Kadhafi est une figure bien plus honnête que Nicolas Sarkozy ou que Bernard Henri Lévy. Le Français de souche doit le comprendre que son intérêt n'est pas d'aller faire cette guerre. Imaginez que le sionisme agresse la France, elle devra se défendre. L'Afrique doit se défendre. Et il faudra soutenir les Africains dans cette agression. C'est pour ça que l'armée française doit se retirer. Parce que ce sont des français qui vont mourir. Des innocents vont mourir" lance-t-il, avant d'inviter les Français à le rejoindre. "Je pense qu'il faudra un moment donné se mobiliser contre cette guerre. Je partirai en Libye et j'invite les Français à se rendre sur les sites stratégiques en bouclier humain (sic)".

L'ONU perd tout crédit
Africain d'origine (son père est Camerounais), Dieudonné poursuit sur sa lancée et s'en prend à Israël et au lobby juif, son cheval de bataille. "Je ne peux pas laisser l'Afrique se laisser bombarder par les forces sionistes. Les Nations Unies perdent tout crédit, la France est devenue le chien de garde des intérêts américano sionistes. Ce n'est pas la France qui attaque, c'est l'Américain Sarkozy et Bernard Henri Lévy, aidé par le lobby juif français. Kadhafi n'est pas arabe. Il est soutenu par les Africains. La Libye n'a jamais représenté un danger pour la France".

"BHL dégage, retourne dans ton pays"
Présent en Tunisie lors des premiers mouvements de révolte, où selon lui, "il y eut une volonté de masquer l'aspect anti-occidental de la révolution arabe" et où il prétend avoir été victime de la censure par le président déchu Ben Ali "sur demande du maire de Paris, Bertrand Delanoë, tunisien d'origine", Dieudonné se montre hostile voire haineux à l'égard du philosophe français BHL. "BHL, dégage de l'Afrique et retourne avec l'armée française te faire butter par les soldats libyens qui défendent leur pays, car le peuple libyen ne veut pas de toi. BHL tire-toi, dégage. Laisse la France tranquille, retourne dans ton pays en Israël, laisse l'Afrique tranquille. L'Afrique t'a jeté à coup de pompes dans le cul avec ta famille. Bientôt ce sera la France. Et que la France ne rentre pas dans ce jeu". Quant à Nicolas Sarkozy, selon lui, "la guerre est une solution politique pour rebondir et amorcer les échéances de 2012".

Arrivé dimanche à Tripoli, Dieudonné était accompagné, d'après rue89.com, de la militante pro-palestinienne Ginette Skandrani, représentante du courant "rouge-brun" révisionniste, négationniste et pro-Chavez". La récente condamnation pour injures à caractère raciste et ses propos tenus lors d'un spectacle où il avait été convié sur scène par un historien négationniste n'a visiblement pas calmé Dieudonné qui a quitté depuis longtemps (et définitivement?) les salles obscures où il faisait rire pour plonger vers des desseins tout aussi sombres. Où il fait peur. (7sur7)

  1. Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Réuni sur la côte, à Bredene, dans le cadre du festival ManiFiesta, le PTB a une nouvelle fois revendiqué dimanche la nécessité de mener une "politique de rupture" pour redonner du sens aux citoyens et repousser les extrêmes à droite, le racisme et le séparatisme. Mais à les entendre, les partis traditionnels n'ont toujours pas entendu le message de l'électeur le 26 mai dernier. Demandeur d'un vaste plan de réinvestissement public de 10 milliards d'euros, le PTB fustige notamment l'opération de privatisation des actifs de Nethys. "C'est ce genre de pratiques que nous reprochons aux dirigeants du parti socialiste. C'est une des raisons principales de notre rupture des négociations avec le PS pour un nouveau gouvernement wallon", a indiqué le président Peter Mertens.
  2. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.